Accueil
" Il fait entendre les sourds et parler les muets " (Mc 7, 31-37)
Partager

" Il fait entendre les sourds et parler les muets " (Mc 7, 31-37)

Un article rédigé par Antoni Sébastien (Père) (59159) - RCF, le 9 février 2024  -  Modifié le 9 février 2024
Prière du matin " Il fait entendre les sourds et parler les muets " (Mc 7, 31-37)

" Il fait entendre les sourds et parler les muets "

 

Méditation de l'évangile " Il fait entendre les sourds et parler les muets " (Mc 7, 31-37) par le Père Sébastien Antoni

 

Chant final : "Effata" par GPS Trio

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus quitta le territoire de Tyr ;
passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée
et alla en plein territoire de la Décapole.
    Des gens lui amènent un sourd
qui avait aussi de la difficulté à parler,
et supplient Jésus de poser la main sur lui.
    Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule,
lui mit les doigts dans les oreilles,
et, avec sa salive, lui toucha la langue.
    Puis, les yeux levés au ciel,
il soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
    Ses oreilles s’ouvrirent ;
sa langue se délia,
et il parlait correctement.
    Alors Jésus leur ordonna
de n’en rien dire à personne ;
mais plus il leur donnait cet ordre,
plus ceux-ci le proclamaient.
    Extrêmement frappés, ils disaient :
« Il a bien fait toutes choses :
il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni   

Un des symptômes du mal dans notre vie est précisément l'isolement, surtout l'isolement de la réalité et des autres. On se retranche dans notre propre tête, nos raisonnements, nos autopsies cérébrales, confondant la réalité avec ce qui n'existe que dans notre esprit. Le pire, c'est quand on n'arrive même plus à demander de l'aide, à se faire aider pour sortir de cet isolement. L'Évangile d'aujourd'hui parle précisément de cela. L'histoire de cet homme sourd-muet n'est pas simplement la guérison physique d'un homme, mais bien le signe qu'elle renferme. Jésus rouvre les sens. Il rétablit, c'est-à-dire, les voies de communication avec la réalité. Il nous ramène les pieds sur terre. Il redonne de la valeur aux choses qui existent plutôt qu'à nos élucubrations mentales, qui sont le carburant initial de nos dépressions. Aujourd'hui, Jésus prononce "Effata", c'est-à-dire "Ouvre-toi", sur toutes nos fermetures et isolements. Et il le fait avec une extrême concrétude : "Et l'ayant éloigné de la foule à l'écart, il lui mit les doigts dans les oreilles et, avec sa salive, lui toucha la langue ; puis, levant les yeux au ciel, il poussa un soupir et lui dit : « Effata », c'est-à-dire : « Ouvre-toi ! »." Doigts, salive, langue, toucher, ce sont des choses du concret extrêmement concret. Le contact concret avec la vie est souvent l'occasion que le Seigneur nous donne de guérir. Ce ne sont pas les raisonnements, mais se laisser "toucher" concrètement par les choses, c'est là que nous trouvons également la guérison. Il ne suffit pas de remettre de l'ordre dans nos idées ; parfois, nous avons besoin de l'expérience, du choc, de la réalité concrète ! Alors… ouvrons nous à Dieu !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don