Accueil
"Il fait entendre les sourds et parler les muets" (Mc 7, 31-37)
Partager

"Il fait entendre les sourds et parler les muets" (Mc 7, 31-37)

Un article rédigé par Jean-Marie Petitclerc (50913) - RCF,  -  Modifié le 29 septembre 2021
Prière du matin "Il fait entendre les sourds et parler les muets" (Mc 7, 31-37)

"Il fait entendre les sourds et parler les muets"

Méditation de l'évangile (Mc 7, 31-37) par le père Jean Marie PETITCLERC

Chant final: "Pour moi tu l'as fait" par Glorious

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus quitta le territoire de Tyr ; 
passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée 
et alla en plein territoire de la Décapole. 
    Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, 
et supplient Jésus de poser la main sur lui. 
    Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, 
lui mit les doigts dans les oreilles, 
et, avec sa salive, lui toucha la langue. 
    Puis, les yeux levés au ciel, 
il soupira et lui dit : 
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » 
    Ses oreilles s’ouvrirent ; 
sa langue se délia, 
et il parlait correctement. 
    Alors Jésus leur ordonna 
de n’en rien dire à personne ; 
mais plus il leur donnait cet ordre, 
plus ceux-ci le proclamaient. 
    Extrêmement frappés, ils disaient : 
« Il a bien fait toutes choses : 
il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

              Voici donc que Jésus s’en va en plein territoire de la Décapole, le pays de l’autre côté du Jourdain. Il quitte la terre promise pour s’enfoncer au cœur d’une terre étrangère, qui est celle de l’incroyance. Et il tombe devant un mur: un sourd-muet.

              Il l’emmène à l’écart, loin de la foule qui a toujours tendance à donner à chacun un statut, dont il est difficile de sortir. Et c’est donc  à l’abri des regards indiscrets qu’il touche ses oreilles et sa langue. « Effata … » s’écrie-t-il alors, c’est-à-dire « ouvre-toi ». Et voici que l’homme, jusqu’alors muré dans le silence, s’ouvre à la parole. En lui, la parole vient d’être libérée. Elle le saisit tout entier : il est vivant ! Mais Jésus ne pourra plus arrêter le pouvoir de cette parole : elle lui échappe…

              Effata … Ouvre-toi … Vingt siècles après, cette parole vient à son tour percuter les oreilles de chacune et chacun d’entre nous. Il est grand temps de sortir du silence, pour à notre tour proclamer la bonne nouvelle. Il est grand temps de s’ouvrir à l’autre, pour ensemble rebâtir la fraternité. Il y a urgence à notre époque au sein d’un tissu social devenu de plus en plus fragile. Car ne risque-t-on pas aujourd’hui, avec les effets de cette pandémie qui n’en finit pas de durer,  de voir se déliter notre vivre-ensemble, menacé par le tombeau de l’individualisme.

              Effata … Ouvre-toi …Puissions-nous ce matin réentendre ce vibrant appel du Christ, et faire tomber les murs qui nous séparent les uns les autres !

              Effata … Ouvre-toi …

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don