Accueil
"Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, ..." (Lc 11, 37-41)
Partager

"Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, ..." (Lc 11, 37-41)

Un article rédigé par Pasteur Corinne Charriau (50529) - RCF,  -  Modifié le 12 octobre 2021
Prière du matin "Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, ..." (Lc 11, 37-41)

"Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous"

Méditation de l'évangile (Lc 11, 37-41) par la pasteur Corinne Charriau

Chant final: "Roi céleste" par la Choeur Saint Syméon

David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    pendant que Jésus parlait,
un pharisien l’invita pour le repas de midi.
Jésus entra chez lui et prit place.
    Le pharisien fut étonné
en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions
précédant le repas.
    Le Seigneur lui dit :
« Bien sûr, vous les pharisiens,
vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat,
mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis
de cupidité et de méchanceté.
    Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur
n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ?
    Donnez plutôt en aumône ce que vous avez,
et alors tout sera pur pour vous. »

Source : AELF

Méditation Pasteur Corinne Charriau

Nous commençons aujourd’hui une série de paroles de Jésus à l’encontre des pharisiens et des légistes. C’est un passage dur des Evangiles. Cela commence ainsi : Jésus est en train de parler et un pharisien l’invite à venir déjeuner chez lui. Jésus répond favorablement à cette invitation. Il entre et se met à table. C’est ce qui déclenche la réaction de l’hôte : le pharisien est stupéfait car Jésus n’a pas fait les ablutions qui précèdent le repas.

Jésus, qui sonde les cœurs et les pensées, connait la réaction de désapprobation du pharisien !  Jésus va alors s’en prendre au collectif des pharisiens « Maintenant vous, les Pharisiens, c’est l’extérieur de la coupe et du plat que vous purifiez, mais votre intérieur est rempli de rapacité et de méchanceté. » 

Je relèverai avec vous que Jésus passe « de l’extérieur de la coupe et du plat » à « votre intérieur », c’est-à-dire l’intériorité des pharisiens. Jésus pointe sans prendre de gants que ce que les pharisiens donnent à voir et à faire en matière de ritualité n’est pas en accord avec leur intérieur.

Ce qui est important pour Jésus, c’est la purification intérieure, celle qui élimine la rapacité et la malice. Celui qui a fait, c’est-à-dire le Dieu créateur, a fait l’extérieur et aussi l’intérieur. Ils sont donc « insensés » ceux qui croient qu’il vaut mieux purifier l’extérieur au détriment de l’intérieur.  Jésus oppose-là une autre conception de la religion qui est bien loin de commencer par l’observance de quantité de règles pratiques !

Bien sûr, pour Jésus, il ne s’agit pas de négliger l’extérieur, mais de commencer par l’intérieur qui purifie tout. Si nous revenons sur l’incident, pour Luc, Jésus est pur intérieurement, et donc ses mains le sont lorsqu’il entre chez le pharisien et se met à table.

Jésus met en avant l’intérieur de l’être humain et opère ainsi un renversement. Luc esquisse ici une éthique de générosité et de partage qui jaillit de l’intérieur. Chacune et chacun peut, devant Dieu, assumer toute son existence, l’extérieur comme l’intérieur. Par son esprit, Dieu purifie les cœurs et, de cela, découle notre manière d’être au monde au service de Dieu et des autres.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don