Accueil
Commentaire liturgique - 6ème Dimanche de Pâques B
Partager

Commentaire liturgique - 6ème Dimanche de Pâques B

RCF Liège,  -  Modifié le 6 mai 2021
Jour de Joie Commentaire liturgique - 6ème Dimanche de Pâques B
Dans la liturgie de ce 6ème dimanche après Pâques, nous allons être comme des enfants à l’écoute d’un père qui, sur le point de quitter les siens, leur confie son testament.

Un père plein de sollicitude qui ne veut que du bien pour ses enfants. Avant de les quitter, il veut leur faire le don de ce qu’Il a de meilleur : le don de l’Esprit Saint.

L’apôtre Pierre, malgré sa pauvreté, a reçu ce don et il veut qu’il soit partagé à profusion : sur tous sans exclusive ni mérites ni croyances particulières. Tel est le sens du mot « grâces » : le don de l’Esprit est gratuit. Tel est le sens de l’expression utilisée par Pierre : « Dieu est impartial ».

La communauté chrétienne est traditionnellement désignée par le mot « Eglise », traduction latine venue du grec « ecclesia » qui signifie « assemblée ». L’origine de l’expression grecque vient de l’Ancien Testament et désignait la communauté des derniers temps, le « reste d'Israël ».

Ce qui fait la communauté, ce n’est pas une croyance, mais l’amour fraternel qui rassemble. En un mot, « faire Eglise », c’est par « l’amour que vous aurez les uns pour les autres ».

A la dernière cène, Jésus livre son testament : «Demeurez dans mon amour», dit-Il aux disciples. Entendons : « Demeurez dans l’amour que j’ai pour vous ». L’amour que Jésus a pour nous est toujours à la fois une initiative et un appel.

Une initiative, car Jésus n’attend pas, pour nous aimer, que nous en soyons dignes. Un appel, car son amour prend tout l’homme et tout dans l’homme.

Le Christ est venu parmi nous pour nous révéler le vrai visage de Dieu. Pour que notre regard puisse contempler Dieu, il fait que nos yeux cesse d’être captivés par son envoyé le Messie pour que nous découvrions Celui qui s’est manifesté en Jésus son Fils. « Il est bon pour vous que Je m’en aille », dira Jésus, « afin que vous découvriez le Père ».

Tel est le sens de l’Ascension que nous allons célébrer ce jeudi 13 mai : Paradoxe de la présence/absence : « Il est bon pour vous que je m’en aille ».

Invité : Abbé Ralph Schmeder, prêtre dans l’UP de l’Alliance (Grivegnée-Jupille), animateur-Producteur chez RCF.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don