Accueil
C’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! (Jn 1, 43-51)
Partager

C’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! (Jn 1, 43-51)

Un article rédigé par Jean-Marie Petitclerc (50913) - RCF, le 5 janvier 2024  -  Modifié le 5 janvier 2024
Prière du matin C’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! (Jn 1, 43-51)

C’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! (Jn 1, 43-51)

 

Méditation de l'évangile (Jn 1, 43-51) par le Père Jean-Marie Petitclerc

 

Chant final : " Viens, suis moi " par Jeunesse Franciscaine de Bitche

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus décida de partir pour la Galilée.
Il trouve Philippe,
et lui dit :
« Suis-moi. »
Philippe était de Bethsaïde,
le village d’André et de Pierre.
Philippe trouve Nathanaël et lui dit :
« Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes,
nous l’avons trouvé :
c’est Jésus fils de Joseph,
de Nazareth. »
Nathanaël répliqua :
« De Nazareth
peut-il sortir quelque chose de bon ? »
Philippe répond :
« Viens, et vois. »
Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui,
il déclare à son sujet :
« Voici vraiment un Israélite :
il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël lui demande :
« D’où me connais-tu ? »
Jésus lui répond :
« Avant que Philippe t’appelle,
quand tu étais sous le figuier,
je t’ai vu. »
Nathanaël lui dit :
« Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu !
C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend :
« Je te dis que je t’ai vu sous le figuier,
et c’est pour cela que tu crois !
Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute :
« Amen, amen, je vous le dis :
vous verrez le ciel ouvert,
et les anges de Dieu monter et descendre
au-dessus du Fils de l’homme. »

Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc    

            « Suis-moi ! » Deux mots qui claquent comme un fouet, et qui invitent Philippe à se mettre en marche. Et voici qu’il part à la rencontre de son ami Nathanaël, voulant partager avec lui sa joie d’avoir trouvé celui qu’il attendait. Mais son témoignage se heurte aux préjugés de son ami : «  De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe ne se lance pas alors dans un long discours, ajoutant argument sur argument pour convaincre son ami.  Il reprend simplement à son compte les mots de Jésus : «  Viens et vois ! »

            Annoncer Jésus Christ, ce n’est pas se lancer dans de grands  discours, en argumentant de manière rationnelle et en prenant plaisir à se mettre en avant en racontant avec moults détails son témoignage … non, mais c’est inviter son interlocuteur à se déplacer et à ouvrir les yeux…

            « Venez et voyez ! » … c’est ce que dira la Samaritaine aux habitants de Samarie pour les inviter à partir à la rencontre de Jésus.

            Venez et voyez ! … c’est ce que dira, 18 siècles plus tard,  Barthélémy Garelli à l’issue de sa première rencontre avec Don Bosco, pour amener ses copains à le rejoindre dans une sacristie d’église.

            Viens et vois … Tel doit être le langage du témoin … Il ne s’agit pas de se mettre en scène en racontant son expérience … il s’agit d’inviter l’autre à faire cette expérience de la rencontre…

            Et celui-ci sera alors appelé, comme Nathanaël, à découvrir, même s’il l’ignorait jusqu’alors, que Jésus était attentif à tous ses faits et gestes « Quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »

            Puissions-nous aujourd’hui nous faire l’écho auprès de ceux que nous croisons sur notre route des paroles de Jésus : « Viens et vois ! »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don