Accueil
Moselle : Les copropriétés, un enjeu majeur pour la transition énergétique

Moselle : Les copropriétés, un enjeu majeur pour la transition énergétique

Un article rédigé par Lancelot Graffet - RCF Jerico Moselle, le 5 mars 2024  -  Modifié le 6 mars 2024
3 questions à ... en Moselle Philippe Gleser, président de l'ALEC du pays messin, rénovation énergétique

La nouvelle année apporte son lot de nouveautés en matière énergétique. Le point central, le souhait d’une rénovation énergétique à hauteur de 200 000 logements pour cette année dans tout le pays. Un objectif ambitieux souhaité par le gouvernement qui délègue aux territoires les responsabilités de la mise en place des chantiers.

 

Philippe Gleser, président de l'ALEC, le 14 février 2024 au sein de trois copropriétés de Talange Philippe Gleser, président de l'ALEC, le 14 février 2024 au sein de trois copropriétés de Talange

Depuis le 1 janvier 2024, le dispositif MaPrimeRénov à quelque peu évolué, il est dorénavant tourné vers la décarbonation et la rénovation à grande échelle. Les ménages à revenus faibles et intermédiaires peuvent être maintenant éligibles au dispositif, jusqu’à maintenant réservant aux revenus “très modestes”. 

Une rénovation d’ampleur parmi les propriétés mais aussi les copropriétés, qui représente 1 logement sur deux dans le territoire mosellans.  

La communauté de commune Rives de Moselle fait de la rénovation énergétique des copropriétés, un axe majeur. Sur les 847 copropriétés que compte la communauté de commune, 70% d'entre sont concernés par le terme “passoir thermique” avec des notations énergétiques de D,E voire même F.  Selon Philippe Gleser, président de l’ALEC, (l’agence locale de l’énergie et du climat), la situation est d’autant plus préoccupante que ce problème peut être élargi à toute l'Eurométropole. La métropole messine compte 4562 copropriétés, 60 000 logements et parmi eux, deux tiers nécessitent une rénovation énergétique pour rentrer dans les normes énergétiques et les objectifs environnementaux. Pour rappel, l'Eurométropole de Metz souhaite baisser ses émissions de gaz à effet de serre de 40% par rapport à 2010 et atteindre la neutralité carbone en 2050. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don