Accueil
Zoom sur les pèlerinages et sur l’eau, un bien précieux
Partager

Zoom sur les pèlerinages et sur l’eau, un bien précieux

Un article rédigé par Manu Van Lier - Cathobel - 1RCF Belgique, le 26 mai 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Décryptages Zoom sur les pèlerinages et sur l’eau, un bien précieux

L’été approche et c’est traditionnellement une saison propice aux pèlerinages. Les formules sont variées. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges. L’eau, une ressource précieuse et menacée. L’ONU prévient: une crise mondiale de l’eau est imminente.

© Pixabay © Pixabay

Le pèlerinage, une aventure humaine

 

 

Du pèlerinage d’un jour à celui qui s’étale sur plusieurs semaines, nous verrons ce que signifie être pèlerin aujourd’hui, notamment pour les jeunes qui sont invités à participer aux JMJ qui se tiendront à Lisbonne, du 1er au 6 août. En terre sainte, vers Saint-Jacques de Compostelle et Rome ou vers des lieux de dévotion mariale (Lourdes, Fatima, Beauraing, Banneux, Medjugorge) des millions de pèlerins prennent la route chaque année, en quête de ressourcement et d’une expérience spirituelle unique. Le sens du pèlerinage, explique Christian Eeckhout, "c’est une démarche personnelle et un voyage éducatif pour une expérience transformatrice de l’être. L’origine des pèlerinages découle de l’envie de se retrouver sur un lieu porteur de sens, d’histoire ou de spiritualité".

 

 

L’eau une ressource menacée

 

 

La planète bleue comporte seulement un pourcent d’eau douce. Depuis quarante ans, sous l’effet de la croissance démographique, de l’agriculture et de l’industrialisation, l’utilisation de l’eau douce a augmenté d’un pourcent par an. Même dans nos régions, la pénurie guette (le nombre d’habitants des zones urbaines menacés par les pénuries d’eau devrait passer de 933 millions en 2016 à entre 1,7 et 2,4 milliards en 2050, selon l’ONU-Eau, qui note que l’Inde devrait être le pays le plus gravement touché.) Si dans certains pays, l’accès à l’eau reste un défi majeur, dans d’autres on la pollue ou on la gaspille.

 

En 2020, 2 milliards de personnes (soit plus d’un quart de la population) étaient toujours privées d’une eau potable sûre et 3,6 milliards (46% de la population) n’avaient pas accès à des services d’assainissement gérés de façon sûre. Les sécheresses sont plus fréquentes et plus intenses, elles pourraient mettre jusqu’à 700 millions de personnes sur les routes de l’exil d’ici 2030. Il est urgent de revoir nos modes de consommation et de sensibiliser davantage les citoyens au caractère précieux de cette ressource naturelle.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Décryptages©1RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Décryptages

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don