Accueil
Volago, pour rendre la mode écoresponsable accessible au plus grand nombre
Partager

Volago, pour rendre la mode écoresponsable accessible au plus grand nombre

Un article rédigé par Anne Kerléo - RCF, le 13 janvier 2024  -  Modifié le 13 janvier 2024
Les Essentiels de Commune Planète Textile : comment réduire son impact ?

S'habiller écologique et éthique n'est pas simple. Si l'étiquette "mode écoresponsable" est beaucoup utilisée par les marques, souvent il s'agit de greenwhasing. Et il est difficile pour le consommateur de trouver des informations fiables sur les vêtements qu'il achète. Deux trentenaires ont créé la plateforme Volago pour simplifier l'accès à une mode réellement écoresponsable. Dans l'émission Commune Planète, Caroline Prat propose une rencontre avec l'un d'entre eux, Jérémy Chossat. 

© Photo de Sarah Brown sur Unsplash © Photo de Sarah Brown sur Unsplash

Alors que l’industrie textile pourrait représenter en 2050, 26% des émissions globales de gaz à effet de serre, et que 170 millions d'enfants travaillent pour l'industrie de la mode, deux jeunes entrepreneurs lancent Volago, une plateforme destinée à développer une mode éco responsable. Elle propose des vêtements de qualité, durables et qui garantissent les droits humains lors de la fabrication. Dans l'émission Commune Planète sur RCF, Caroline Prat accueille l'un d'entre eux, Jérémy Chossat. 

 

 Volago est né du désir d'agir contre le réchauffement climatique

C'est une expérience personnelle et une recherche de cohérence qui ont conduit  le drômois Jérémy Chossat et le lyonnais Florian Gabriele, 30 ans chacun, à créer Volago pour développer une mode écoresponsable. Cohérence avec une prise de conscience que Jérémy Chossat résume en citant Cyril Dion : "nous sommes la première génération qui ressent l'effet du changement climatique et certainement la dernière à pouvoir y faire quelque chose". Conscience de l'urgence aussi, et donc de l'urgence d'agir : "ne pas simplement se mettre en action mais le faire vite"

 

on a eu beaucoup de mal à trouver des vêtements qui soient propres et sur lesquels on ait des garanties

Alors ils se sont mis à agir, en changeant leur manière de consommer, sur le plan alimentaire d'abord, puis en voyageant autrement. Ensuite, ils ont voulu s'habiller écoresponsable, mais cela s'est avéré plus compliqué : "on a eu beaucoup de mal à trouver des vêtements qui soient propres et sur lesquels on ait des garanties. On était prêts à payer plus cher mais on voulait des informations claires dessus, ce qu'on ne trouvait pas nécessairement". Alors ils ont décidé de créer un outil pour rendre la mode écoresponsable accessible : Volago. C'est du latin et ça veut dire : "je veux agir"

 

Simplifier l'accès à la mode écoresponsable et bien informer sur les produits

L'objectif de la plateforme Voloago est double :  simplifier l'accès à des vêtements réellement écoresponsables et donner "des explications claires pour que tout un chacun puisse comprendre en quoi acheter ce vêtement a un vrai impact positif". Sur le site internet Volago, on trouve pour l'instant des vêtements homme et femme et des chaussures. Et bientôt de l'habillement pour enfant et des vêtements de sport. Et pour chaque produit, des informations précises : matières utilisées, modes de production, gain en termes d'impact environnemental, répartition du prix payé par le consommateur entre les différents acteurs de la production à la distribution. 

 

On est loin de la fast fashion qui pousse à "consommer toujours plus, avec des vêtements très peu chers, des collections qui se renouvellement très rapidement, des marques de fast fashion qui sortent jusqu'à 80 nouveaux modèles par jour, qui vont créer forcément du désir, de la tendance à des prix toujours plus bas. Et donc on a envie de consommer puis de jeter". A Volago, non seulement on vend des vêtements faits pour durer longtemps, mais en plus, on les répare gratuitement ! Explication de Jérémy Chossat : "l'idée c'est que notre action ne s'arrête pas au moment où le vêtement est vendu à l'acheteur. On veut aller beaucoup plus loin que ça, justement en augmentant la durée de vie du vêtement. Et pour ça, on a mis en place un service gratuit de réparation, qui permet si vous avez une couture qui va lâcher, un petit accroc sur votre vêtement, de le faire réparer et c'est pris en charge par Volago, ça fait partie du service qu'on propose"

 

Rendre la mode écoresponsable accessible au plus grand nombre

Le credo de Florian Gabriele et Jeremy Chossat c'est de rendre la mode écoresponsable accessible au plus grand nombre. Cela passe par des coûts non prohibitifs qui nécessitent parfois des compromis : si le made in France est l'idéal et s'il est majoritaire chez Volago, la plateforme propose aussi des marques produites en Europe et même certains produits venus de plus loin, mais "pour ce qui est produit en dehors d'Europe, explique Jérémy Chossat, ça va être sur des usines certifiées, où des organismes viennent contrôler les conditions de travail".

 

S'habiller, ça définit quand même une part de notre personnalité, donc c'est quelque chose d'important

Toucher le plus grand nombre implique aussi de proposer des produits modernes et beaux. "S'habiller, ça définit quand même une part de notre personnalité, affirme Jérémy Chossat, donc c'est quelque chose d'important. Et si on veut que tout le monde s'y mette il faut que les vêtements soient jolis". Et de qualité, pour être durables et donc pas si chers en réalité -même s'ils le sont à l'achat- puisque "ça évitera d'aller dépenser de l'argent plus régulièrement".

 

 Actuellement en France, on achète 40% de vêtements de plus qu'il y a 15 ans et on les conserve la moitié moins longtemps. Grâce à Volago et à d'autre pionniers de la mode écoresponsable, dans 15 ans la situation se sera-t-elle inversée ? La balle est dans le camp des consommateurs et consommatrices. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don