Accueil
Les sols : enjeu environnemental majeur ?
Partager

Les sols : enjeu environnemental majeur ?

RCF Hérault, le 9 mai 2022  -  Modifié le 9 mai 2022
Sous le chêne Les sols, un enjeu environnemental majeur

Nous parlons aujourd'hui des sols, et en particulier des risques liés à la salinisation, un phénomène qui se manifeste un peu partout sur la planète et qui tend chez nous à prendre de l’ampleur.

Jean-Noël MARIEN interroge aujourd'hui François COLIN, Professeur d’Hydrologie à l’Institut Agro Montpellier, laboratoire/UMR G-EAU (Gestion de l’Eau, des Acteurs, des Usages)

Les sols sont partout ou presque : dans notre jardin, en garrigue, dans les champs, les vignes ou les forêts. Ils sont même tellement présents que nous n’y prêtons pas attention. 

Mais il suffit d’un épisode cévenol pour que des tonnes de terre se retrouvent dans les cours d’eau, d’un épandage un peu brutal pour que le sol soit mis à nu, d’une gestion approximative pour qu’il se gorge de sel et devienne impropre à toute culture… Bref, maintenir nos sols en bon état n’est pas si simple.

 

 

 


 

 


 

 

https://media.rcf.fr/sites/default/files/styles/crop_thumbnail/temporary/Unsplash%20by%20Sean-Oulashin.jpg https://media.rcf.fr/sites/default/files/styles/crop_thumbnail/temporary/Unsplash%20by%20Sean-Oulashin.jpg

Le sol est le carrefour qui conditionne le devenir des flux et des stocks d’eau comme leur signature géochimique qui va définir la qualité des eaux. Le sol c’est l’épiderme, la peau qui recouvre la Terre. Cela permet de prendre conscience de la faible épaisseur de ce compartiment à l’échelle terrestre qui va à la fois conditionner tous les grands cycles et bien sûr constituer le support de la vie.

La diversité des roches va forcément induire une diversité des sols même si les roches sédimentaires sont assez dominantes (hormis dans les hauts cantons) et, ce que l’on peut retenir peut-être, c’est que les conditions méditerranéennes sont assez agressives pour les sols, notamment en lien avec les forts épisodes pluvieux et l’érosion hydrique associée. Beaucoup de sols de la région seront donc souvent peu épais, souvent caillouteux et avec de faibles teneurs en Matière Organique. Mais pas tous bien sûr !

RÔLE DU SEL :

Par sel, il faut comprendre un ensemble d’éléments présents dans la solution du sol. Parmi les sels, certains sont nécessaires à la croissance des végétaux. C’est la présence en grande quantité et avec un fort déséquilibre en termes d’abondance de certaines espèces qui est problématique. C’est ce qui se produit à proximité de zones abondamment salées comme la mer ou les étangs côtiers par exemple dans la région.  

La présence de sel dans la solution du sol va avoir comme premier effet d’induire un stress osmotique sur la plante : il faut savoir que les plantes utilisent le principe d’osmose pour capter l’eau du sol (en concentrant des sels au niveau des racines, elles sont capables d’extraire l’eau du sol). Si la solution du sol est elle-même très concentrée en sel, la plupart des plantes ne peut plus extraire d’eau du sol. Elles vont donc montrer des signes de stress hydrique qui va limiter leur développement, induire la perte de feuilles et qui peut aller jusqu’à leur mort.

La présence de sel dans la solution du sol va avoir comme premier effet d’induire un stress osmotique sur la plante : il faut savoir que les plantes utilisent le principe d’osmose pour capter l’eau du sol (en concentrant des sels au niveau des racines, elles sont capables d’extraire l’eau du sol). Si la solution du sol est elle-même très concentrée en sel, la plupart des plantes ne peut plus extraire d’eau du sol. Elles vont donc montrer des signes de stress hydrique qui va limiter leur développement, induire la perte de feuilles et qui peut aller jusqu’à leur mort.

Les leviers de la gestion de la salinisation des zones côtières méditerranéennes impliquent :

  • l’eau par les aménagements et les pratiques qui permettent de dessaler les terres en période hivernale, voire d’apporter des compléments d’eau et période sèche 
  • les sols et les pratiques qui permettent de préserver leurs propriétés hydriques
  • possiblement l’adaptation des cultures
  • une gestion harmonieuse entre les espaces naturels et les espaces cultivés

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don