Accueil
Ces aéroports bretons sont des refuges de faune et de flore

Ces aéroports bretons sont des refuges de faune et de flore

RCF Sud Bretagne, le 4 mai 2022  -  Modifié le 4 mai 2022

Les aéroports de Rennes, Dinard et Vannes viennent de rejoindre “Aéro Biodiversité”, un réseau auquel adhère aussi la Région Bretagne. Depuis 2015, cette association identifie, protège et valorise la biodiversité des sites aéroportuaires. Rencontre avec Hélène Abraham, directrice générale.

© R. Seitre / Aéro Biodiversité © R. Seitre / Aéro Biodiversité

Quel est le rôle de l’association Aéro Biodiversité ?

L’objectif est de protéger, développer et faire connaître la biodiversité des aéroports de France, en métropole et en Outre-Mer. En Bretagne, nous sommes maintenant présents sur cinq terrains. Brest et Quimper depuis 2021. Rennes, Dinard et Vannes depuis cette année. 
Les aéroports sont en fait constitués à près de 80% de prairies, souvent naturelles, extrêmement riches en biodiversité et mal connues. C’est souvent une surprise pour les clients des compagnies aériennes, mais aussi pour les gens qui travaillent sur place ! 

Quelle faune et flore peut-on retrouver dans les aéroports en Bretagne ?

Il y a beaucoup d'orchidées d’espèces différentes ! Ce sont des fleurs protégées mais qui se développent merveilleusement bien sur ces terrains-là. Les aéroports sont aussi des refuges pour les animaux et les insectes. Ils y trouvent une cohabitation avec l’industrie aéronautique parfaitement gérable et dans lesquels ils se sentent protégés. A Rennes par exemple, on croise de nombreux oiseaux, comme les buses et les faucons.

Quel est l’objectif pour les aéroports bretons une fois dans le réseau ?

Les équipes de naturalistes professionnels passent plusieurs jours, trois fois par an, au printemps, à l’été, et à l’automne, dans les aéroports du réseau. Ils suivent des protocoles développés par le Muséum national d’Histoire naturelle. L’objectif est de faire un bilan cartographique de l’espace. Au-delà de la visite de nos experts, il est aussi important de former des observateurs volontaires parmi les personnels de l’aéroport. Tous nos protocoles sont en fait des protocoles de science participative.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don