Accueil
Un trésor médiéval unique à Bard-le-Régulier en Côte-d'Or
Partager

Un trésor médiéval unique à Bard-le-Régulier en Côte-d'Or

Un article rédigé par Jacques de Chauvelin - RCF, le 22 février 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Sacré patrimoine - Agir avec la Sauvegarde de l'Art Français Un trésor médiéval unique à Bard-le-Régulier en Côte-d'Or

Jacques de Chauvelin de La sauvegarde de l'art français nous emmène en Côte-d’Or pour y découvrir un trésor d’art médiéval.

© Dominique Robert – La Sauvegarde de l’Art Français © Dominique Robert – La Sauvegarde de l’Art Français

Bard-le-Régulier, un village de 71 habitants

 

Pour le visiteur, c’est avant tout un paysage champêtre, fait de collines et de vertes forêts du Morvan ; mais on ne peut pas ne pas remarquer l’église Saint-Jean-l’Evangéliste, archétype de cette église repère dans nos campagnes. Son origine remonte au XIIe siècle, fondée par des chanoines « pauvres » de Saint-Augustin. Ils y firent fructifier un ensemble prieural jusqu’au XVIIIe siècle avant de l’abandonner. Cet ensemble a aujourd’hui disparu et notre église est le dernier témoin. Et quel témoin : avec son clocher octogonal au curieux dôme en toiture impériale, son portail occidental magnifiquement ouvragé, c’est un petit bijou d’art roman.

 

Un trésor à l’intérieur de l’église


Si la commune méritante a bien travaillé pour restaurer son église, c’est avant tout pour y protéger les œuvres d’art somptueuses qu’elle contient. Parmi une statue de St Jean l’Evangéliste et à l’entrée le gisant du chevalier Jean de Brazey décédé en 1305, l’église conserve un ensemble de trente stalles du XIVème siècle. Ces sièges en bois, destinés aux membres du clergé, présentent une incroyable richesse iconographique, avec des motifs végétaux, des animaux fantastiques, des scènes bibliques et des portraits de saints. Mais ce qui frappe avant tout, c'est la finesse du travail de sculpture, qui témoigne d'un savoir-faire exceptionnel. Du côté de la nef, des scènes sculptées illustrent les récits de la vie de saint Jean : son martyr, plongé dans l’huile bouillante sous l’œil de l’empereur, ou encore une légende médiévale sur l’autre panneau montre le saint buvant du poison et n’en ressentent aucun effet. Les sièges sont surmontés de petites figures en ronde-bosse : chiens, lions, centaures et autres animaux étranges viennent donner un aspect vivant et pittoresque à l’ensemble. Côté nef, on découvre des panneaux figurant la vie de la Vierge d’une grande finesse. Chaque détail est soigné, chaque relief est ciselé avec une précision remarquable.


Ces stalles ont traversé sept siècles jusqu’à nous. Au fil des siècles, les stalles de l'église de Bard-le-Régulier ont connu bien des vicissitudes, mais elles ont été miraculeusement préservées jusqu'à nos jours, pour le plus grand plaisir des amateurs d'art médiéval. Grâce à la Sauvegarde de l’Art Français, la commune va recevoir 15 000 € pour terminer les travaux intérieurs de l’église et permettre à ces œuvres de traverser encore quelques siècles. Si vous avez l'occasion de visiter la région, ne manquez pas de faire une halte dans cette église qui recèle tant de trésors.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don