Accueil
Sur les pas d’Edouard Chatton, artiste et chercheur de l’ombre

Sur les pas d’Edouard Chatton, artiste et chercheur de l’ombre

Un article rédigé par Bénédicte Bossard - RCF Alsace, le 9 mai 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Le Grand Invité · RCF Alsace · RCF Lorraine Nancy Sur les pas d’Edouard Chatton, artiste et chercheur de l’ombre

Ses découvertes sont aujourd'hui enseignées dans tous les collèges de France. Malgré tout, son nom demeure inconnu du grand public. Edouard Chatton est pourtant à l'origine de concepts scientifiques majeurs, lui qui a enseigné pendant 13 ans à l'Université de Strasbourg. 

Catherine Jessus © RCF Alsace Catherine Jessus © RCF Alsace

La carrière de la biologiste et directrice de recherche au CNRS, Catherine Jessus, va prendre un tournant majeur lors de son passage à l’observatoire océanologique de Banyuls sur Mer. Elle y découvre des dessins réalisés à la craie et au pastel, signés de la main d’un biologiste : Edouard Chatton. De grandes dimensions (1m60 par 1m10), ils étaient utilisés pour illustrer ses cours, donnés à l’Université de Strasbourg. Les dessins, multicolores, émerveillent la chercheuse qui n’aura alors de cesse de s’intéresser à l’héritage laissé par Edouard Chatton au début du XXème siècle.

 

Les protistes, sous la plume d’un scientifique artiste

 

Derrière l’esthétisme de ces planches se cache un véritable travail scientifique. Celui d’Edouard Chatton sur les protistes. Ni bactéries, ni virus, ces êtres microscopiques sont formés d’une seule cellule et se trouvent dans toutes les formes aquatiques. Le chercheur les étudiera toute sa vie, ouvrant la porte à des générations de scientifiques. Il est aussi à l’origine d’une nouvelle classification cellulaire, enseignée encore aujourd’hui dans les collèges. Mais son héritage ne s’arrête pas là. Par sa personnalité, il imposera une vision moderne de l’enseignement, multidisciplinaire et profondément pratique.

 

Retour à la postérité

 

Alors comment expliquer que ce nom soit tombé dans l’oubli, alors que ses recherches sont considérées comme une avancée majeure ? Pour Catherine Jessus, la raison se trouve dans la personnalité d’Edouard Chatton : une volonté de fer dédiée à la recherche, sans se préoccuper d’une quelconque reconnaissance internationale. Aujourd’hui, la chercheuse parle de Chatton à des générations d’élèves.

 

Retrouvez le Grand Invité de la rédaction du lundi au vendredi dans le 18-19 en Région sur RCF Alsace et RCF Lorraine Nancy.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don