Accueil
"Se rétablir", une BD sur la santé mentale de Lisa Mandel
Partager

"Se rétablir", une BD sur la santé mentale de Lisa Mandel

RCF, le 20 janvier 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
La BD de la semaine "Se rétablir", une BD sur la santé mentale de Lisa Mandel

Le festival international d'Angoulême commence jeudi prochain. Je vous présente un nouvel album issu de la sélection officielle. C'est une BD issue du catalogue d'une petite maison d’édition. Exemplaire, c’est le nom de cette maison alternative, fondé il y a deux ans par Lisa Mandel. Exemplaire est sous-titré "pour une meilleure part du camembert". L'objectif est clair remettre au centre l’auteur de BD, lui permettre une rémunération de trois à quatre fois supérieure que dans le circuit classique grâce au financement participatif et une meilleure répartition des revenus générés. Exemplaire, c'est déjà 20 titres édités.

Se rétablir (éd. Exemplaire) Se rétablir (éd. Exemplaire)

"Se rétablir", c'est une bande dessinée de la fondatrice d’Exemplaire, Lisa Mandel. Une autrice reconnue dans le milieu de la BD. Cela fait une vingtaine d'années qu’elle dessine et raconte ses histoires. Aujourd’hui, nous nous intéressons à "Se Rétablir" : une enquête sur le rétablissement en santé mentale.

 

En santé mentale, se rétablir ce n’est pas guérir c’est vivre avec

 

Je m’explique : la santé mentale tout le monde en a une. C’est comme la santé physique sauf qu'on n’en prend pas forcément soin et parfois en plus, la coquine, elle nous joue des tours. Dans cet album de Lisa Mandel, on apprend que le rétablissement est un concept selon lequel on peut mener une existence heureuse et épanouie avec un trouble psychique.

 

Lisa Mandel arrive à nous convaincre de la possibilité d’un tel rétablissement en recueillant avec humour les témoignages de personnes directement concernées par ces défaillances plus ou moins critiques de leur santé mentale. Il y a par exemple Chloé qui est bipolaire, Franck qui entend des voix particulièrement dans son radiateurs, Jonathan qui lui est atteint de TDAH - un TDAH, c’est un trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. Tous sont la preuve que nous ne sommes pas uniquement définis par ce que les spécialistes appellent nos neurodivergences et qu’avec un accompagnement adapté, il est possible de s’en sortir.

 

Un trouble qui est dur à vivre

 

D’autant plus que ses voix sont très, mais alors très sensuelles et cela le met dans un drôle d’état que je ne saurais vous décrire à l’heure du petit déjeuner familial. Mais oui, c'est très dur et chacun raconte le parcours du combattant pour avoir un diagnostic, pour l’accepter et surtout pour trouver un traitement adapté… Cela peut parfois prendre des années. Des années très difficiles, pleine de souffrance, de marginalisation, d’errance médicales, d’addiction… Mais une fois trouvé, une fois le traitement stabilisé, une autre vie est possible et c’est comme une deuxième naissance pour ces personnes qui ont bien cru devenir folles, qui se sont senties telles des cobayes et sont souvent passées tout près du suicide.

 

Un peu d’humour au milieu de ce sujet ?

 

Ce sont des histoires très graves, mais Lisa n’a pas son pareil pour nous faire rire. Son dessin peut sembler enfantin, mais en quelques coups de crayons, elle donne vie à une situation. La psyché de ces personnes est parfois totalement décalée et c’est un ressort très efficace pour le rire et certaines scènes sont vraiment à se tordre de rire.

 

La santé mentale, c'est un sujet grave, certaines personnes traversent des épreuves très dures. L'humour de Lisa Mendel permet de mettre de la distance de la légèreté. Et puis son livre est aussi une enquête fouillée sur l’histoire de la psychiatrie du soin, on apprend plein de choses. Bref, un livre à la fois profond et désopilant. Un livre utile. 

 


Chaque semaine, Stéphanie Gallet nous recommande un album de bande dessinée.

> La Chronique Bulles en stock

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don