Partager

Le cachalot solidaire et bruyant

Un article rédigé par Catherine Segouffin - RCF, le 9 décembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Incroyables animaux Le cachalot, solidaire et bruyant !
Partager

Avec ses sons en forme de cliquets, c'est l'un des animaux les plus expressifs des océans. Le cachalot est un mammifère marin à  la fibre familiale solidaire. Ses secrets révélés par Claire Decamps dans le rendez-vous des "Incroyables animaux" !

 

Instinct animal Instinct animal

Le sonar du cachalot

 

Le cachalot émet en effet des sons ressemblant à  des clics sonores, qu'on appelle des "codas". Ce sont des séries de claquements secs, semblables aux déclics en série d’un appareil photo. Ils peuvent atteindre 230 décibels, une intensité qui étourdit ses proies avant de les repérer. Il faut savoir qu'un avion au décollage produit 130 décibels.

 

Le cachalot, un grand communiquant 


Ces clics sonores lui permettent de communiquer avec ses congénères. Il faut savoir que les mâles vivent en solitaires, mais  les cachalots femelles et leurs petits vivent en groupe très soudés. Cette communication leur est essentielle. Quand un petit cachalot vient de naître, tous les cachalots sont avertis et la mer est remplie de cliquetis pour exprimer leur joie. 

 

Les bébés cachalot

 


Dès la naissance les bébés cachalot vont tous se serrer les uns contre les autres pour former un berceau protecteur. Le clan est organisé, et possède un système de crèches. Quand une femelle doit plonger dans les profondeurs pour se nourrir de calamars, elle peut donc faire garder son petit. Le clan est très solidaires.

 

Des champions de l'apnée

 

Les cachalots peuvent retenir leur souffle pendant 90 minutes, alors que le record chez l’homme ne dépasse pas 11 minutes. Et ceci à près de 2000 mètres de profondeur. Grâce à une grande capacité à stocker des quantités importantes d’oxygène dans ses muscles, il revient à la surface pour récupérer du souffle (son panache d’air est bien visible est caractéristique). À chaque respiration, le cachalot renouvelle 90 % de l’air contenu dans ses poumons, contre 15 % pour nous. En dix minutes, il refait le plein d’oxygène et replonge pour chasser. Le cachalot est capable de retenir sa respiration pour dormir, un sommeil vigilant qui lui permet de ne pas oublier de respirer. En effet, une moitié de son cerveau sommeille pendant que l’autre reste en éveil.

 

Pour en savoir plus 


Dans le livre intitulé : "Tout savoir sur les animaux de la mer" publié aux éditions Fleurus et dont l'auteur, Véronique Sarano est docteur en océanographie. Une façon de découvrir le monde fascinant des mers et océans dès 6 ans.

 



 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don