Accueil
Froufrou, plumes et paillettes : plongez dans l'univers de la mode au Mucem
Partager

Froufrou, plumes et paillettes : plongez dans l'univers de la mode au Mucem

Un article rédigé par Nina Pavan - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 6 septembre 2023  -  Modifié le 10 septembre 2023

Plus de 300 pièces de haute couture et de vêtements traditionnels sont à découvrir au Mucem de Marseille jusqu'au 6 novembre 2023, dans l'exposition Fashion Folklore. Présentation de l'exposition avec commissaires Marie-Charlotte Calafat et Aurélie Samuel.

Avec l'aide de plusieurs grandes maisons de couture le Mucem explore les liens entre haute-couture et vêtements traditionnels ©Nina Pavan Avec l'aide de plusieurs grandes maisons de couture le Mucem explore les liens entre haute-couture et vêtements traditionnels ©Nina Pavan

Le vêtement noir espagnol, le bigouden breton, les habits de la cour du star russe... Le patrimoine culturel local et national s'illustre aussi par l'habillement. Dans l'exposition Fashion Folklore le visiteur voyage d'une aire géographique à l'autre, au gré des habits traditionnels et de leur héritiers, créée par la haute-couture. 

 

Le vêtement traditionnel, figé dans le temps et entré au patrimoine de l'humanité, inspire encore aujourd'hui les créateurs. Dans l'exposition Fashion Folklore plusieurs grandes maisons de couture ont accepté de prêter leur créations, nées d'une exploration des costumes ancestraux. 

Fashion Folklore montre comment la haute-couture s'inspire des costumes traditionnels. ©Nina Pavan
Fashion Folklore montre comment la haute-couture s'inspire des costumes traditionnels. ©Nina Pavan

Yves-Saint-Laurent, Balenciaga, Paco Rabanne, Givenchy ou encore Coco Chanel, les maisons de haute couture réinventent et prolongent la vie des vêtements traditionnels. 

 

Par la mode, les us et coutumes réinventés 

 

"La haute couture a bien plus oeuvré pour l'émancipation des femmes que ce que l'on pourrait penser" affirme la commissaire de l'exposition Aurélie Samuel. A l'image de Gabrielle Chanel qui abolit le corset et Elsa Schiaparelli qui au début du XXe siècle porte le costume-pantalon ou Marie Quant qui invente la mini jupe dans les années 60. 


Grâce à l'exposition le spectateur peut observer les différents codes de la féminité et de la masculinité à travers le monde et les époques. De la femme guerrière venue des Balkans, à la femme ouvrière de Russie ou grande et précieuse bourgeoise. La plupart des costumes traditionnels qui ont survécu au fil du temps sont féminins. Les hommes ayant plus rapidement abandonné le costume traditionnels dans l'histoire.  

L'exposition Fashion Folklore emmène le spectateur d'une aire géographique à une autre ©Nina Pavan
L'exposition Fashion Folklore emmène le spectateur d'une aire géographique à une autre ©Nina Pavan

Parmi les rites traditionnels indémodables, le mariage. La robe blanche, virginale, n'y est pas beaucoup représentée. Cette robe de couleur virginale est assez récente et date du règne de Marie Stuart dans les années 1500. En 1970 Yves-Saint-Laurent signe une robe rouge, au moment où le droit au divorce bouleverse la société française. Dans Fashion Folklore on découvre cette robe de mariée Saint-Laurent, rouge, qui renoue avec la tradition de couleurs symboles de prospérité pour l'union à venir.

 

Autre tradition, désuète, à découvrir dans Fashion Folklore : la fête des catherinettes. Ces jeunes femmes non mariées de plus de 25 ans sont en fête le 25 novembre. Selon l'usage, elles se parent de chapeaux et de robes vertes et jaunes. Ces catherinettes inspirent encore les couturiers, qui en profitent pour montrer tout leur savoir faire de chapellerie et mettre à l'honneur toutes les petites mains derrière la confection des collections. 

 

L'exposition Fashion Folklore est accessible au Mucem de Marseille jusqu'au 6 novembre 2023. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don