Accueil
Des lycéens sauvent des œuvres d’art près de chez eux
Partager

Des lycéens sauvent des œuvres d’art près de chez eux

Un article rédigé par Jacques de Chauvelin, Melchior Gormand - RCF, le 11 janvier 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Sacré patrimoine - Agir avec la Sauvegarde de l'Art Français Des lycéens sauvent des œuvres d’art près de chez eux

Comment intéresser les jeunes au patrimoine qui les entoure ? Jacques de Chauvelin de La sauvegarde de l'art français nous parle d’une belle initiative pour faire connaître les œuvres d’art du patrimoine local aux lycéens.

© La sauvegarde de l'art français © La sauvegarde de l'art français

Quand l'art se rapproche des jeunes


Faire connaître et faire aimer les œuvres d’art de nos régions, c’est un défi que relève depuis 2018 la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français. Elle invite pour cela des lycéens à participer à sa campagne Le Plus Grand Musée de France. La philosophie de cette opération est très simple : le plus grand musée de notre pays, ce n’est pas le Louvre ou Orsay, ce sont l’ensemble des œuvres d’art visibles dans nos villes et villages : sur nos places publiques, dans nos églises et chapelles et dans nos mairies. Or ces œuvres qui appartiennent à tout le monde sont bien souvent menacées de destruction.
Avec cette campagne auprès des lycéens, l’objectif est à la fois simple et multiple : faire connaître et aimer aux jeunes le patrimoine qui les entoure donc, les responsabiliser à son égard, et leur apporter sur le terrain des connaissances en matière d’histoire de l’art et sur les métiers de la conservation du patrimoine, tout cela en permettant la restauration du patrimoine local.

 

Comment ça fonctionne très concrètement ?


Cinq ou six œuvres d’art situées autour de leur lycée, accessibles gratuitement, sont présentées aux élèves avec l’aide d’un conservateur. Nos lycéens sont invités à les voir sur place avec leurs professeurs et le conservateur. Tout au long de l’année scolaire, leur professeur et des experts du patrimoine leur font découvrir l’histoire de l’art sur ces exemples et les problèmes que pose leur restauration, avec l’intervention également d’artisans spécialisés et des professionnels de la conservation des œuvres d’art. En fin d’année scolaire, grâce aux 10 000€ offerts par une entreprise ou un mécène, les lycéens décident par un vote de l’œuvre qu’ils choisissent de restaurer. Ils pourront ensuite suivre le processus de restauration de leur œuvre ! On a ainsi 13 classes qui ont déjà bénéficié de ce dispositif. La semaine dernière par exemple, ce sont des lycéens de Quillan dans l’Aude qui ont voté pour restaurer un tabernacle retable de l’église de Belvianes-et-Cavirac, alors que des élèves de Dunkerque partent découvrir leur sélection d’œuvres d’art la semaine prochaine !


Ces lycéens se prennent-ils au jeu ?


Souvent, les jeunes sont un peu timides au lancement du projet. Mais au fur et à mesure, en particulier lors des sorties découverte des œuvres, ils montrent un intérêt grandissant et finissent par défendre farouchement leur œuvre préférée en fin d’année lors du vote ! Surtout, on constate que beaucoup de ces lycéens ne connaissent pas la richesse du patrimoine près de chez eux, beaucoup par exemple ne sont jamais rentrés dans l’église de leur village. Or s’il y a bien une vertu à cette campagne, c’est de permettre d’ouvrir les yeux sur les trésors de notre patrimoine.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don