Accueil
Charles de Foucauld : de l'errance à la rectitude, de l'égotisme au don de soi
Partager

Charles de Foucauld : de l'errance à la rectitude, de l'égotisme au don de soi

RCF Hérault,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Charles de Foucauld et la Belle époque Charles de Foucauld géographe-explorateur

A la sortie de l’école militaire, Charles de Foucauld est encore un homme sous influence. Sa jeunesse libertine constituera toutefois un terreau d’ouverture fraternelle et favorisera son repentir par la suite.

emma-van-sant-GkIGSLW04Nc-unsplash.jpg emma-van-sant-GkIGSLW04Nc-unsplash.jpg

Charles de Foucauld débute sa carrière d’officier dans l’est de la France, menant une vie tapageuse et ruineuse.

Il est ensuite envoyé en Algérie où son goût pour la géographie et l’exploration va changer sa vie : il profite de son temps libre pour partir à la découverte de l’Algérie, toujours plus vers le sud.

Contraint de rentrer en France par ses supérieurs qui apprécient peu sa conduite, il découvre dans le journal un article décrivant les combats menés par son ancien régiment. S’en suit alors un tournant existentiel pour lui : il se précipite au ministère de la guerre pour demander à retourner se battre avec ses amis en Algérie. Il va se révéler alors un chef particulièrement attentionné avec ses hommes et très courageux.

Charles de Foucault connaît alors une véritable métamorphose. Une demande de congé lui étant refusée, il décide de démissionner pour aller s’installer dans le quartier le plus pauvre d’Alger, entouré de grands connaisseurs de l’Algérie. Il apprend l’arabe, lit le Coran et se remet à la lecture du Nouveau Testament. Son but est clair : aller là où personne n’est encore allé, explorer les zones du Maghreb encore insoumises et fermées aux étrangers.

Le 30 juin 1883, il quitte Alger, accompagné d’un rabbin qui sera son guide et son interprète lors d’un périple d’une année pleine de dangers. Il en profite pour apprendre l’hébreu et reviendra transformé, muni de notes exceptionnelles dont il fera un livre primé par la société de géographie.

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don