Accueil
Ces rodéos qui empoisonnent vos nuits à Valence
Partager

Ces rodéos qui empoisonnent vos nuits à Valence

Un article rédigé par Caroline PRAT - RCF Drôme,  -  Modifié le 17 juillet 2023
Le maire de Valence interpelle le ministre de l’Intérieur pour faire cesser les rodéos dans les villes.

C’est une pratique qui empoisonne les nuits de nombreux habitants de villes françaises et notamment l’été… les rodéos de deux roues.

A Valence dans la Drôme, Nicolas Daragon en a « vraiment ras-le-bol ». Face aux plaintes des habitants des quartiers Fontbarlettes, Le Plan, Valensolles et Polygone, le maire de Valence a décidé d’interpeller par courrier le ministre de l’Intérieur ainsi que les députés. Et pour que son appel soit entendu, il lance également un appel aux autres maires de France concernés par ces rodéos.

« On est complètement démuni » déplore Nicolas Daragon, complétant « la police est présente dans ces quartiers mais on ne peut rien faire ». Le maire de Valence demande aux pouvoirs publics :

  • La saisie immédiate et sans nécessité de récidive des motos
  • La destruction des motos en cas de récidive
  • La révision de la circulaire interdisant aux forces de l’ordre de poursuivre les auteurs de rodéos.

La situation n’est pas nouvelle à Valence mais ces rodéos sont en recrudescence au moment de l’été. Outre le danger qu’ils représentent, les nuisances pour les riverains sont quotidiennes.
 
Pourtant la police est présente dans ces quartiers : sur ces 12 derniers mois, 600 PV ont été dressés à l’encontre des deux à roues à Valence


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don