Accueil
Ecologie et bien commun, un été pour cheminer
Partager

Ecologie et bien commun, un été pour cheminer

Un article rédigé par Jean Lannoy - 1RCF Belgique, le 11 août 2022  -  Modifié le 27 février 2024

Cet été, plusieurs initiatives inédites ont été créées en Belgique pour les catholiques désireux d'allier leur foi et un engagement politique, ou encore de remettre en question leurs habitudes au regard de l’impact qu’elles ont sur le vivant, au sens large. 
 

Bâtir le bien commun, université d'été©tous droits réservés Bâtir le bien commun, université d'été©tous droits réservés

En juillet, c’est à Pondrôme, chez les soeurs de la fraternité de Tibériade, qu’a eu lieu le premier “Laudato Si Summer Camp”, un camp ouvert à tous, lancé par les différents coordinateurs et responsables en écologie intégrale des diocèses de Belgique francophone. L’occasion pour une soixantaine de participants de (re)découvrir tout d'abord l’encyclique du Pape François, mais également de se mettre en chemin dans une réflexion plus globale autour de l'empreinte que chacun peut avoir sur le milieu. Les participants ont également pu apprendre concrètement quelques gestes qui ne changent pas totalement leur empreinte mais qui démontre qu’une autre façon de faire est possible. Pendant que certains apprenaient à faire du pain et entretenir leur levain, d’autres ont pu découvrir la simplicité de se fabriquer ses propres cosmétiques.

 

Reportage au Laudato Si Summer Camp

Reportage au LaudatoSi Summer Camp


 

LaudatoSi Summer Camp
LaudatoSi Summer Camp

Une semaine plus tard, à une trentaine de kilomètres de là, le travail manuel a laissé place à une intense réflexion autour de la doctrine sociale de l’Eglise. L’université d’été « Bâtir le bien commun » a été créée par un groupe d’amis autour des questions de la justice sociale en lien avec leur foi. D’un échange intense sur un groupe WhatsApp commun est né ce projet, en voulant ouvrir le dialogue à plus, y compris à toute une génération qui s’impliquent sur ces questions, et veulent un mode de vie alternatif au capitalisme. Au programme, de la réflexion, bien entendu, des échanges tendus, et un éclairage attentif de la part d’intervenants divers, comme des religieuses, des économistes ou encore des philosophes.
 

©tous droits réservés
©tous droits réservés

Entre ces camps, à l’ambiance différente, la réflexion autour de la doctrine sociale et les questions écologiques posées par l’urgence étaient au cœur de chacun. Comme pour lier esprit et corps, la réflexion et l’action doivent converger vers un meilleur avenir commun, construit ensemble et pour tous. Les questions de la société se retrouvent aussi parmi l’Eglise, qui veut apporter des réponses, et s’engager dans cette voie. La réflexion n’est pas neuve. Laudato Si a été rédigée en 2015, et le sens actuel de la doctrine sociale daterait de Pie XI, dans l'encyclique Quadragesimo Anno, en 1931.
 

Bien que ces sujets soient brûlants, le fait de les aborder ensemble en plein air permet de se rafraîchir les idées. Les participants ont pu nouer de solides liens fraternels et repartir avec une volonté nouvelle de changer le monde, tout en commençant par soi. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don