Accueil
La sylvothérapie, le pouvoir des arbres sur la santé physique et mentale

La sylvothérapie, le pouvoir des arbres sur la santé physique et mentale

Un article rédigé par Laurette Duranel avec Anne-Laure Drouard-Chanel - RCF, le 29 juillet 2023  -  Modifié le 29 juillet 2023
Voyage Intérieur Sylvothérapie : le pouvoir bienfaisant des arbres

Et si cet été, vous preniez la bonne résolution de vous reconnecter avec la nature ? C’est prouvé scientifiquement : être entouré d’arbres et de verdures présente de nombreux avantages pour votre corps et votre esprit. Jean-Marie Defossez, coach en respiration et auteur de "Sylvothérapie - Le pouvoir bienfaisant des arbres" (éd. Jouvence, 2018), nous donne des clefs pour accéder à ces bienfaits.

Pour se reconnecter à un arbre, nul besoin de l’enlacer, comme on le voit souvent dans les représentations... ©Unsplash Pour se reconnecter à un arbre, nul besoin de l’enlacer, comme on le voit souvent dans les représentations... ©Unsplash

"On a tous un arbre dont on se souvient, souvent lié à notre enfance. Les arbres ont une place à l’intérieur de nous, il faut juste leur réaccorder de l’espace." Pour Jean-Marie Defossez, titulaire d’un doctorat en biologie animale et spécialisé en physiologie, le contact avec la nature ou avec les arbres, appelé sylvothérapie, est un besoin essentiel de l’Homme qu’il est important d’entretenir. S’il regrette que le terme thérapie induise que cela est destiné aux personnes malades, il affirme que chaque personne en a besoin. Une étude a d’ailleurs prouvé que ce sont les personnes qui disent avoir le moins besoin de nature qui en ressentent le plus les bénéfices. 

 

 

Des bienfaits sur le corps et l’esprit

 

En offrant un air pur, sans particules nocives, et en reflétant des lumières vertes, les arbres sont sources de nombreux bienfaits. Ils jouent un rôle apaisant, en diminuant l’activité du cerveau au niveau des zones de stress, en améliorant l’état de tension nerveuse et donc par ricochet de tension physique. Le rythme cardiaque lui aussi est tranquillisé, ce qui peut avoir des répercussions sur la pression artérielle. La proximité avec des arbres aide également le nerf vague, autrement dit le nerf de l’écoute et de la douceur, à se réparer.

 

S’ils contribuent à apaiser notre corps et notre esprit, les arbres jouent aussi un rôle dans le développement cognitif. Une étude a par ailleurs démontré que "des enfants qui ont grandi dans des milieux avec de la nature n’ont pas la même architecture que ceux qui ont grandi dans un environnement urbain. Il y a plus de connexion, permettant des capacités améliorées au niveau de la mémoire de travail et de la situation dans l’espace", résume Jean-Marie Defossez.

 

 

 

Chaque fois qu’il y a une parcelle de nature, aussi petite soit-elle, dans votre environnement, ça fait du bien. Ça commence avec la plante verte en bonne santé dans votre pièce de vie

 

 

 

Comment se "connecter" aux arbres

 

Prendre le temps de se ressourcer en pleine nature, entouré d’arbres, est surtout l’occasion de se "reconnecter à sa sensibilité, à ses émotions", d’après l’auteur de "Respirer avec les arbres". Parce qu’il est "un être connecté par excellence" de par ses racines et ses connexions avec les autres arbres, l’arbre "invite à recréer du lien entre toutes choses", ajoute le spécialiste, convaincu que les Hommes et la planète se porteraient mieux si les arbres avaient plus de place.

 

Pour accéder à tous ces bienfaits, il ne faut pas se mettre de contraintes, assure le coach en respiration. Il ne faut pas s’imposer des règles ni se rendre obligatoirement dans un espace naturel de plusieurs dizaines d’hectares. "Chaque fois qu’il y a une parcelle de nature, aussi petite soit-elle, dans votre environnement, ça fait du bien. Ça commence avec la plante verte en bonne santé dans votre pièce de vie", lance-t-il.

 

Pour se "connecter" à un arbre, nul besoin de l’enlacer, comme on le voit souvent dans les représentations. Si cela permet de s’ouvrir davantage à la rencontre et à l’émotion, ce n’est pas une fin en soi. Vous pouvez aussi vous adosser contre un arbre et lire, ou vous allonger sur le sol (en prenant les dispositions nécessaires pour vous protéger des tiques), tourner votre regard vers les cimes et respirer profondément. "Déjà là, ça va vous faire beaucoup, beaucoup de bien", conclut Jean-Marie Defossez. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don