Accueil
Vaccination à Cannes: de 300 doses à 81 par jour.
Partager

Vaccination à Cannes: de 300 doses à 81 par jour.

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur,  -  Modifié le 1 février 2021
La baisse des dotations de doses par le ministère de la santé à Cannes a des conséquences sur les prises de rendez-vous
Des doses de vaccin - Pixabay Des doses de vaccin - Pixabay

Depuis l’ouverture du premier centre de vaccination  installé au Palais des Festivals et des Congrès le samedi 9 janvier puis du second centre au Palais des Victoires le 18 janvier, la ville de Cannes avance des chiffres concernant la dotation par l’Etat de vaccins à la commune. 
1ère semaine : 300 doses par jour.
2ème semaine : 200 doses par jour.
3ème semaine : 166 doses par jour. 
Depuis mercredi 27 janvier : 110 doses par jour.
Puis "à partir du mercredi 3 février, 81 doses par jour uniquement fléchées pour des deuxièmes injections".

Il s’agit selon la commune "d’une baisse de 75% des livraisons de doses de vaccins par l’Etat depuis le début de la campagne". Et les conséquences sont bien là: La mairie de Cannes se voit donc dans l’obligation de "reporter des rendez-vous (plus de 680) correspondant exclusivement à des deuxièmes injections, programmées conformément aux instructions nationales à 21 jours après la première pour le vaccin Pfizer et 28 jours pour le vaccin Moderna". 

Pour s'inscrire si l'on veut se faire vacciner, voilà que le gouvernement met fin aux plateformes internes des communes. Les services municipaux de Cannes vont donc basculer les préinscrits (14 000 Cannois) sur l’une de ces trois plateformes privées de rendez-vous, "faute de quoi la commune s’exposerait à ne plus être livrée en vaccins".

Avec le report des rendez-vous de la deuxième injection, Cannes va donc reporter l’ensemble des rendez-vous du mercredi 3 février et jeudi 4 février (soit 385) et de fermer le centre de vaccination du Palais des Festivals et des Congrès à ces dates "puisque la livraison de vaccins Pfizer dans le département n’est attendue que pour le jeudi 4 février".

Vacciner devient donc très compliqué pour les communes. Il faut jongler avec les doses et garder son sang froid. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don