Accueil
Une télé en grève, le BILLLET de Patrick RÖDEL
Partager

Une télé en grève, le BILLLET de Patrick RÖDEL

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 9 novembre 2016
La chose est assez inhabituelle pour qu'on y regarde de plus près. Les journalistes d'Itélé, depuis le 17 octobre, ont cessé le travail.
Béatrice Ringenbach Béatrice Ringenbach

Ils entendaient, au départ, protester contre la venue de Jean-Marc Morandini, présentateur vedette, mis en examen pour corruption de mineurs. Mais très vite, ils ont aussi réclamé la rédaction d'une charte éthique qui garantirait à la rédaction son indépendance vis-à-vis du propriétaire de la chaîne. Lequel leur a immédiatement répondu que, s'ils n'étaient pas contents, ils n'avaient qu'à partir.

           Comment ? La liberté de la Presse et l'autonomie des journalistes ne sont-elles pas la règle, en France, comme dans toute démocratie qui se respecte ? Et la censure existerait-elle pour qu'un certain nombre de sujets, qui risqueraient de faire jeter une lumière trop crue sur les intérêts du dit propriétaire de la chaîne ou du journal, ne soient pas portés à la connaissance du public ?

           Il faut croire que c'est possible si le propriétaire est monsieur Bolloré, propriétaire de Canal+ où son arrivée n'avait pas fait que des heureux - l'état-major de la chaîne avait été très rapidement décapité et l'on se souvient de la volonté exprimée de mettre Les Guignols de l'Info en sourdine -.

           Après tout, cela pourrait n'être que le caprice d'un oligarque que le CSA va très vite rappeler à l'ordre. L'inquiétant est qu'à l'heure actuelle, une grande majorité des moyens d'information, en France, sont entre les mains de milliardaires dont l'information n'est pas le souci essentiel. D'où, peut-être l'avez-vous remarqué, une grande uniformisation du traitement de l'information - c'est vrai pour la question des migrants, pour la politique économique, pour les problèmes liés à la religion..

           Le livre de Laurent Mauduit, Main basse sur l'information, apporte sur cette situation tous les éléments. Vous n'en avez pas entendu parler ? Rien d'étonnant à cela. Aucun journal ne l'a chroniqué. Ce qui est la démonstration parfaite de ce qu'il a voulu dénoncer.

 Patrick RÖDEL

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don