Accueil
Une rentrée scolaire menacée pour 160.000 enfants handicapés
Partager

Une rentrée scolaire menacée pour 160.000 enfants handicapés

RCF,  -  Modifié le 5 septembre 2018
Plus de 320.000 enfants handicapés sont scolarisés en France. La moitié a besoin d’un Auxiliaire de vie scolaire, ou d’un Accompagnant pour des élèves en situation de handicap.
Pixabay Pixabay

Cette année, des centaines d’enfants handicapés n’ont pas pu rentrer en classe, faute de personnel formé pour les accompagner.

A-t-on une idée du nombre d’élèves handicapés actuellement sans auxiliaire de vie ?

"Pour l’instant nous n’avons que des estimations. Nous avons mis une plateforme en ligne pour que les parents puissent signaler le manque d’un AVS, et nous sommes pour l’instant à 1.200 enfants. En sachant que tous les parents ne nous contactent pas forcément. On doit être dans l’ordre de plusieurs milliers à l’heure actuelle" explique Jean-Luc Duval, président du collectif citoyen handicap.
 

Quelles sont les conséquences de ce manque d’AVS pour cette rentrée scolaire ?

"C’est catastrophique à la fois pour les enfants qui se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les écoles. Ils sont laissés à l’écart. Les enseignants tentent de les gérer comme ils peuvent sans avoir de formation, et tout en essayant de gérer leur classe. C’est loin d’être évident. On a aussi les directeurs d’école qui tentent de débloquer les situations en appelant les rectorats et en se retrouvant face à un mur. Cela a des conséquences possibles pour les autres enfants" ajoute Jean-Luc Duval.
 

D’où vient ce manque d’auxiliaires de vie scolaire ?

"C’est un mélange de plusieurs facteurs. On a actuellement des auxiliaires de vie scolaire qui sont recrutés en contrat précaire. Ces auxiliaires sont payés a minima. Le salaire d’une auxiliaire de vie scolaire est d’environ 600 euros. C’est très précaire. On a beaucoup de démissions, beaucoup d’abandon car il n’y a pas vraiment de formation. L’Etat ne met pas les moyens pour obtenir une vraie école inclusive" lance Jean-Luc Duval, qui conclut en affirmant que si toutes les conditions sont réunies, l’école est tout à fait capable d’assurer une scolarité normale pour ces enfants.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don