Accueil
Une paroisse varoise potentiel foyer de contamination du coronavirus
Partager

Une paroisse varoise potentiel foyer de contamination du coronavirus

Un article rédigé par YP - RCF Méditerranée,  -  Modifié le 11 mars 2020
Sept paroissiens de Sainte-Anne à Six-Fours-Les-Plages (Var) sont hospitalisés, diagnostiqués positif au coronavirus. Tous ont participé à des événements en lien avec la paroisse.
Facebook Paroisse Sainte-Anne de Six-Fours Facebook Paroisse Sainte-Anne de Six-Fours

Dimanche 8 mars, le curé de la paroisse reçoit un premier coup de téléphone. le Père Ronicés Geber apprend juste avant la messe qu’un de ses paroissiens souffre du coronavirus. Dans l’après-midi, il est informé qu’un autre paroissien est contaminé. Une enquête est ouverte par les médecins et le curé lui-même. Ils joignent tous les proches et les personnes ayant été en contact avec les malades. Jeudii, au moins sept paroissiens sont diagnostiqués positifs. 

Le coronavirus s’est-il propagé au sein de la paroisse ? 

Deux événements attirent l’attention. Le mardi 3 mars, la paroisse organise une réunion du Parcours Alpha. Un parcours qui "s’adresse à tous ceux qui se posent des questions sur Dieu, sur le sens de la vie". Plusieurs malades y ont assisté.
Le samedi suivant, nouveau rassemblement avec l’Assemblée Générale de l’association Myriam qui sert de relais entre "les activités paroissiales vers les instances civiles". 
Après avoir participé à ces deux rendez-vous ou après avoir été en contact avec des participants, une trentaine de personnes est confinée. 

"Pourquoi nous ? Pourquoi notre paroisse est-elle visée ?"

Rien n’affirme que la contamination s’est propagée au sein de la paroisse même si le père Ronicés Geber envisage cette hypothèse. Lui s’est "auto confiné" après avoir eu des "contacts très superficiels" avec les malades avant leur hospitalisation. Il ne sort que pour célébrer la messe, tous les matins. Mais depuis aujourd'hui et une discussion avec Mgr Dominique Rey, l'évêque du diocèse de Fréjus Toulon plus aucune messe ne sera célébrée jusqu'au 25 mars.
Le curé a aussi annulé tous les rassemblements et les conférences prévus prochainement. 

Pour occuper son temps, le père Ronicés Geber explique passer beaucoup d’appels téléphoniques. Il prend notamment des nouvelles des malades. Récemment, il a eu deux paroissiens en ligne.

Le premier a toujours de la fièvre, pour la seconde, sa température baisse. Ils ont tous deux confié au père Ronicés Geber "offrir leur maladie à Dieu", un geste d’offrande de la part des deux malades qui prient aussi pour leur paroisse.

Pour sa part, le curé se demande "Pourquoi nous ? Pourquoi notre paroisse est-elle visée ?". Il prend cette période de confinement comme une épreuve surtout pendant ce temps de Carême. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don