Accueil
Une mission spatiale pour découvrir les entrailles de Mars
Partager

Une mission spatiale pour découvrir les entrailles de Mars

RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
3 questions à Une mission spatiale pour découvrir les entrailles de Mars
C’est une étape très importante qui devrait être franchie dans notre connaissance de Mars : écouter les entrailles de la planète rouge grâce à un sismographe.
podcast image par défaut

L’idée est bien entendu de pouvoir étudier la croûte, et le noyau de Mars, afin d’en savoir davantage sur cette fameuse planète rouge. Avant cela, il va falloir réussir à faire atterrir la sonde américaine Insight sur le sol martien. Un exercice qui s’annonce périlleux.
 

Dans quel état d’esprit vous trouvez-vous à quelques heures de cet atterrissage ?

"On est tous évidemment un peu anxieux, un peu angoissés. Il faut imaginer que vous avez donné votre bébé à un pilote de Ferrari, et maintenant vous faites confiance en la capacité du pilote de Ferrari pour non seulement aller très vite vers la planète rouge, mais aussi freiner comme il faut. Mais nous avons le meilleur pilote de Ferrari du monde" explique Philippe Lognonné, géophysicien de l’Institut de Physique du Globe de Paris, concepteur du sismographe embarqué à bord d’Insight.
 

Il va y avoir sept minutes absolument cruciales au moment de la traversée de l’atmosphère martienne. Pourquoi est-ce un moment délicat qui s’annonce ?

"C’est très simple. Imaginez que vous êtes à 20.000 km/h. Vous avez une cinquantaine de kilomètres pour freiner. Et il faut que vous freiniez en moins de sept minutes. Si vous arrivez trop vite, vous vous écrasez à la surface. Déjà quand on est à 50, 60, 100km/h, quelques fois, ce n’est pas facile. Mais quand vous êtes à 20.000 km/h, c’est encore plus difficile" ajoute-t-il.
 

L’objectif est donc d’atterrir en bon état. Quelle sera ensuite la mission pour Insight ?

"Dès que l’on va arriver, on va prendre une photo pour savoir où nous allons mettre nos instruments sur le sol. Et au bout de deux semaines, nous allons tout déployer. Au début de l’année prochaine, les instruments seront sur le sol, et commenceront à écouter la planète" précise Philippe Lognonné.
 

L’objectif est d’en apprendre davantage sur comment est formée la planète ?

"C’est vraiment essayer de comprendre qu’est-ce-qui se passe à l’intérieur de la planète. Jusqu’ici, toutes les missions passées regardaient la surface, la minéralogie de la surface, l’atmosphère. Mais on ne s’est jamais aventuré sur plus d’une dizaine, ou d’une cinquantaine de mètres avec des radars. Tout ce qui est à l’intérieur, on ne le connait pas. C’est vraiment tout cela qui nous permettra de comprendre comment une planète comme Mars a évolué, et puis aussi pour comparer Mars à la Terre" conclut Philippe Lognonné.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don