Accueil
Un don qui a du sens, le BILLET d'Olivier Bres sur RCF Bordeaux
Partager

Un don qui a du sens, le BILLET d'Olivier Bres sur RCF Bordeaux

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 21 novembre 2016
C’est la semaine du Radio Don pour RCF, J’en profite pour méditer avec vous sur la question du don. Pourquoi donne-t-on ? Que serait un don qui a du sens ?
Béatrice Ringenbach Béatrice Ringenbach

C’est la semaine du Radio Don pour RCF. Vous allez donc entendre parler des besoins de RCF et de ses projets
J’en profite pour méditer avec vous sur la question du don. Pourquoi donne-t-on ? Que serait un don qui a du sens ?
Il y a une location latine qui dit « Do ut des ». Comment la comprendre ? « Je donne pour que tu me donnes » ou « je donne pour que tu donnes à ton tour » ?
Marcel MAUSS, un ethnologue du siècle dernier, dans son « Essai sur le don » a beaucoup insisté sur la réciprocité. On donnerait pour recevoir en retour. Les sociétés premières fonctionneraient comme cela. Et certains systèmes religieux fonctionneraient aussi comme cela : on fait des cadeaux aux dieux, des sacrifices à Dieu, pour recevoir en retour.
Dans cette veine de l’attente d’un contre-don, l’échange des cadeaux obéit à des lois très subtiles : il faut savoir mesurer les dons pour qu’ils ne mettent pas l’autre dans des situations difficiles. Pensons aux réflexions qui nous agitent pendant les mois qui précèdent Noël.
Mais le vrai don, est-ce que c’est cela ? Celui qu’on fait pour obtenir en retour ? Il y a une autre manière de considérer le don, de lui reconnaitre une valeur plus constructive pour une société, c’est quand le don permet à celui qui reçoit de donner à son tour… pas en retour comme s’il était débiteur, mais de donner à son tour à un autre comme donateur. Le don comme incitation à la circulation des biens, à l’échange infini, au tissage de relations. (Le don à RCF parce que nous en recevons quelque chose, mais aussi pour que RCF permette à d’autres de recevoir une parole vivante).
Quand on dit en théologie classique que « Dieu a donné son Fils unique », ce n’est pas pour recevoir en retour des sacrifices, des cadeaux. D’ailleurs, quelle manière de donner en retour serait à la mesure de ce don ? Dieu ne veut pas faire de nous ses obligés, il nous rend capables de lier des relations justes avec les autres. De devenir à notre tour des donateurs qui ne comptent pas sur un retour, mais sur une multiplication des liens.

Olivier Bres

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don