Accueil
Un cercle Mamans Bébés pour parler du post partum
Partager

Un cercle Mamans Bébés pour parler du post partum

Un article rédigé par Juliette Moyer - RCF Allier,  -  Modifié le 28 octobre 2021

Parler du post partum reste un sujet tabou. Si tabou que de nombreuses jeunes mères n'osent pas dire leur mal-être après la naissance de leur enfant. Parce qu'elle a connu cette situation, Marion Belvisi a choisi de devenir énergéticienne et accompagnante en post partum sur le secteur de Moulins. 

Marion Belvisi aide les mamans dans la période Post Partum Marion Belvisi aide les mamans dans la période Post Partum

"Il y a 8 ans, je suis devenue maman et j'ai vécu cela comme un véritable tsunami. J'aurais vraiment eu besoin d'aide, de me sentir moins seule." Ces mots, Marion Belvisi les lâche comme une violence trop longtemps tue. Une douleur qui continue de la hanter. Et ce mot de post partum, ce moment de grands bouleversements physiques et psychologiques pour la femme après avoir donné la vie. Une période qui normalement dure jusqu'au retour des règles, mais qui pour certaines femmes se transforme en dépression. Selon les études, 7% des femmes sont concernées  suivant les trois mois de l'accouchement.

 

"Avoir un enfant, oui c'est merveilleux, mais ce n'est pas que du bonheur", confie Marion. "Il faut démystifier tout cela. Une maman a le droit de dire tout ce qu'elle ressent, même le négatif. On a le droit de dire que l'on va mal".

Marion s'est alors tournée vers les cercles mamans Bébés. De maman soutenue, elle est devenue à son tour aidante ou facilitatrice dans cet espace réservé aux femmes. Elles peuvent échanger librement et sans jugement sur leur quotidien et leurs difficultés. "Je propose 4 rencontres sur un mois. On parle, on fait des activités, et on réalise des soins énergétiques pour travailler sur les noeuds qui les bloquent sur leurs émotions souvent très vives face à ces changements. Parce qu'on se laisse envahir très vite..."

 

Etendre son activité avec de nouveaux partenariats

Et selon Marion Belvisi, les résultats se font sentir. "Les femmes ressentent un apaisement, une libération de pouvoir parler de cela avec d'autres femmes qui vivent la même chose". Même si le reconnait la jeune femme, cela reste difficile pour beaucoup, car souvent, la pudeur est trop forte".

Même si beaucoup de choses sont déjà faites, "il faut avoir la curiosité de les chercher", confie Marion Belvisi. "Mais j'aimerais développer mon activité, en me mettant en contact avec d'autres praticiens sur l'Allier. En janvier, je vais aller sur la Nièvre dans une maison de bien-être par exemple". 

Huit ans après, le fait d'aider les autres a été en tout cas pour Marion une forme de thérapie "On se guérit aussi à travers ces rencontres, les autres nous amènent ce dont a besoin pour évoluer. Mais i faut donner aux femmes les outils nécessaires pour trouver le bon chemin et aller dans la bonne direction".

 

En savoir plus  

Tel : 0756833737

Mail : lalchimiedesmams@outlook.fr

Instagram : L'alchimie des Mams

Sur Facebook : L'alchimie des Mams

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don