Accueil
Trois questions à Emmanuelle Bédimot
Partager

Trois questions à Emmanuelle Bédimot

RCF,  -  Modifié le 14 décembre 2018
Directrice du centre national contre le tabagisme
Unsplash - Sarah Louise Kinsella Unsplash - Sarah Louise Kinsella

La France compte 13 millions de fumeurs réguliers. Dernièrement a été annoncé le remboursement par la sécurité sociale des traitements d'aide au sevrage tabagique. A l'occasion de la Journée Mondiale Sans Tabac, quelques questions à Emmanuelle Béguinot, directrice du centre national contre le tabagisme.

En quoi le remboursement de ces médicaments est un tournant ?

"C'est une disposition importante, car elle aide les fumeurs dans la prise en charge de leurs traitements, ce qui s’inscrit dans une stratégie pour réduire la consommation de tabac".

6/10 des fumeurs indiquent vouloir arreter, cette aide va permettre à certains de franchir le cap?

"Il est indéniable que cela aide les personnes qui n’ont pas beaucoup de revenus, et pour qui avancer la somme des traitements était impossible. On constate que le tabac est de plus en plus un marqueur social. Ce sont majoritairement des gens qui n’ont pas beaucoup d’argent qui fument plus que les autres. Il faut prévoir un accompagnement dans leur démarche d'arrêt". 

On constate une baisse du nombre de fumeurs ces dernières années, est-on sur la bonne voie?

"Oui, sur les efforts déployés au cours de ces dernières années, on en voit les fruits. On sait ce qui est efficace : un ensemble de mesures qui joue sur la prévention, et l’accompagnement. Egalement, se protéger de l’ingérence du lobby tabac dans les politiques publiques. On espère arriver à la génération non fumeurs d'ici 2030 !

Y a-t-il une constante sur les politiques gouvernementales?

"L'engagement de Marisol Touraine dans le précédent gouvernement se poursuit avec Agnès Buzyn". 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don