Accueil
Tous frères
Partager

Tous frères

RCF Anjou,  -  Modifié le 5 octobre 2020
Fête de St François. Le pape publie une troisième encyclique Fratelli Tutti, en italien, « tous frères ». C’est une lettre sur la fraternité humaine et l’amitié sociale. En situation de pandémie et de crise écologique globale, il importe, plus que jamais, d’apprendre à vivre ensemble.
podcast image par défaut

Fête de St François. Le pape publie une troisième encyclique Fratelli Tutti, en italien, « tous frères ». C’est une lettre sur la fraternité humaine et l’amitié sociale. En situation de pandémie et de crise écologique globale, il importe, plus que jamais, d’apprendre à vivre ensemble. Le pape François déclare : « Sans la fraternité que Jésus nous a offerte, nos efforts pour un monde plus juste s’essoufflent et même les meilleurs projets risquent de devenir des structures sans âme ».
Bien sûr, placer la fraternité dans la Parole de Jésus, « premier né d’une multitude de frères » (Lettre aux Romains, 8, 29) ouvre un horizon infini, dans l’espace et le temps, aux creux de nos existences, entre nous. François d’Assise en a été un témoin vivant. Pensons à sa rencontre avec le sultan al-Malik al-Kāmal. Dans le Cantique des créatures, il exalte la fraternité de toutes les créatures, en toute chose et jusqu’à « notre sœur la Mort ». Il montre la fondation de la maison commune. De celle-ci, il esquisse l’architecture, par des liens de fraternité systémiques.

On reconnaît ici la pensée de Laudato Si’ du pape François
Laudato Si’ est devenu un texte de référence sur l’écologie. Paru il y a cinq ans, il est « l’acte 1 d’un appel pour une nouvelle civilisation » avait écrit alors Edgar Morin. Depuis, on est passé en mode « écologie intégrale ».
Dans cette perspective, ont été posés d’autres actes qui inspirent la lettre « Tous frères » publiée en la fête de la St François, actes qui concernent la pluralité religieuse comme une expression de la fraternité. La pluralité religieuse est un appel, dans la multiplicité et la différence, à « entrer ensemble, comme une unique famille, dans une arche qui puisse sillonner les mers en tempête du monde : l’arche de la fraternité ». Ces mots du pape ont été prononcés en 2019, au moment de la signature, avec Ahmad Al-Tayyib, le grand imam d’Al-Azhar, prestigieuse institution de l’islam sunnite, du « document commun sur la Fraternité humaine ». Al-Azhar et l’Église Catholique demandent que « ce Document devienne objet de recherche et de réflexion dans toutes les écoles, dans les universités et dans les instituts », « afin de contribuer à créer de nouvelles générations qui portent le bien et la paix et défendent partout le droit des opprimés et des derniers ». 
Comme la colombe, la paix a besoin d’ailes pour prendre son envol et être soutenue, « les ailes de l’éducation et de la justice » selon le pape François : « La cohabitation fraternelle repose sur l’éducation, la justice et le développement » (4 février 2019, Discours du pape François lors de la rencontre interreligieuse à Abu Dhabi).

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don