Accueil
Territoires Vendômois : Pascal Brindeau sort vainqueur du marathon électoral !
Partager

Territoires Vendômois : Pascal Brindeau sort vainqueur du marathon électoral !

Un article rédigé par Julie Rolland - RCF Loir-et-Cher,  -  Modifié le 10 janvier 2017
Ce lundi, les élus de la communauté d'agglomération Territoires Vendômois étaient appelés à élire le président et les vice-présidents de la collectivité. La séance a duré plus de 8 heures.
2017 - Julie Rolland - Les 15 vice-présidents de Territoires Vendômois autour de Pascal Brindeau, le président. 2017 - Julie Rolland - Les 15 vice-présidents de Territoires Vendômois autour de Pascal Brindeau, le président.

La séance d'installation a débuté par le vote de la charte de gouvernance de la toute nouvelle communauté d'agglomération. Le document repose sur plusieurs principes : solidarité, équité, territorialisation, déconcentration et collégialité. Il précise également l'organigramme de la nouvelle collectivité avec un conseil, des instances consultatives, des pôles de proximité, des commissions thématiques et un conseil de développement. Patrick Callu, conseiller de Vendôme a regretté, qu'aucune référence ne soit faite dans la charte, aux thématiques de l'enfance, de la culture ou encore de la jeunesse. Et d'ajouter : " quelle usine à gaz cet organigramme avec un bureau qui va avoir un pouvoir énorme ! ".
Finalement, sur les 100 élus présents ( voir l'encart ), il y a eu 10 votes contre et 3 abstentions sur 100 votants.

Deux candidats pour la présidence

Sans surprise, Pascal Brindeau s'est présenté comme candidat au poste de président. Face à lui, Thierry Benoist, le maire de Thoré-La-Rochette. Premier opposant à la création d'une communauté à 105 communes mais aussi à la mise en place d'une communauté d'agglomération, il a pris le temps de présenter à l'assemblée, les raisons de sa candidature : "nous nous sommes interrogés puis opposés à la précipitation sur ce projet de fusion mégalo. Ce n'était pas une opposition politicienne. Nous sommes bien partisan d'une coopération intercommunale. Mais notre opposition est sur la méthode pour y parvenir : celle de l'agitation des peurs et de la théorie du dernier train qui part".
Malgré cela, Thierry Benoist dit s'inscrire aujourd'hui pleinement dans ce projet qui a été choisi démocratiquement. Et de conclure : "je suis convaincu que cette communauté d'agglomération pourra fonctionner si elle s'écarte de la manière dont elle a été créée".
Pascal Brindeau, lui, a nié les allusions de son adversaire : " il faut remettre les pendules à l'heure ! Cette communauté d'agglomération n'a pas été construite dans l'arrière-boutique. Elle est le fruit de deux ans de travail. C'est un projet respectueux de l'histoire de chaque intercommunalité".
Aux sortirs des urnes, c'est Pascal Brindeau qui l'a emporté avec 63 voix pour, contre 37 pour Thierry Benoist.

15 vice-présidents à élire

Une fois le président élu, place aux vice-présidents. Et c'est la que les choses se compliquent. Le nouveau président propose que 15 vice-présidents soient désignés. " En comptabilisant toutes les compétences d'une communauté d'agglomération, on arrive à 22 ou 23 compétences. Pour répondre à cela, il faut un nombre conséquent de vice-présidents. Ce n'est pas juste pour le plaisir d'en élire !".
Un nombre jugé trop important pour Thierry Benoist. Lui n'en demandait, si l'on peut dire, que 11. L'assemblée opte à une large majorité pour l'élection de 15 vice-présidents ( 14 contre, 1 abstention ). Le marathon des scrutins peut commencer. Rien que cette opération a demandé presque 7 heures !
 

Les 15 vice -présidents :

Premier vice-président : Philippe Mercier ( Tréhet)
Deuxième vice-président : Serge Lepage (Saint-Amand-Longpré)
Troisième vice-président : Michel Biguier (Villerable)
Quatrième vice-président : Guy Moyer (Montoire-sur-Loir)
Cinquième vice-président : Nicole Jeantheau (Areines)
Sixième vice-président : Yann Trimardeau (Lancé)
Septième vice-président : Jean-Paul Tapia (Vendôme)
Huitième vice-président : Claire Foucher-Maupetit (Selommes)
Neuvième vice-président : Jean-Claude Seguineau (Savigny-sur-Braye)
Dixième vice-président : Monique Gibotteau (Vendôme)
Onzième vice-président : Bernard Bonhomme (Sougé)
Douzième vice-président : Claire Granger (Sasniéres)
Treizième vice-président : Jean-Yves Ménard (Villiers-sur-Loir)
Quatorzième vice-président : Joël Salmon (Saint-Gourgon)
Quinzième vice-président : Dominique Dhuy (Nourray)
 

Un absent...
La nouvelle communauté d'agglomération Territoires Vendômois rassemble aujourd'hui 66 communes. Au total, elle compte 101 conseillers communautaires. Mais ce lundi à Savigny-sur-Braye, il n'y avait pas 1​01 élus présents mais 100. Aux abonnés absents, Jean-Yves Narquin (FN). Le maire frontiste de Villedieu-le-Château, qui est également élu communautaire, n'a pas jugé bon d'être présent pour la séance d'installation. D'autres élus n'ont pu être présents, mais eux se sont faits remplacer par leur suppléant... ce qui n'est pas le cas de Jean-Yves Narquin !

 
 
 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don