Accueil
Synode, tout commence par une racine grecque !
Partager

Synode, tout commence par une racine grecque !

RCF,  -  Modifié le 3 octobre 2018
Chaque jour Jean Pruvost vous décrypte un mot de l'actualité.
podcast image par défaut

« Synode des évêques » ou encore « épiscopal », voilà des mots qui n’ont rien d’immédiatement transparent… Et pourtant sitôt dès qu’on évoque l’origine grecque de ces mots, ils s’éclairent. …

Tout commence par une racine grecque, syn, qui signifie « ensemble », et qu’on trouve par exemple dans symphonie, synonyme, symétrie où l’on perçoit bien ce concept de mise en commun, de sons, de mots, de mesures. Et donc synode relève de cette racine, en sachant que la seconde partie du mot, vient aussi du grec hodos, désignant la route, le chemin, le voyage. Étymologiquement donc, un synode est un chemin parcouru ensemble, ce qui en fait un très beau mot.

En grec, un synode représentait tout simplement une réunion, une assemblée. Puis passé en latin, sinodus a désigné une assemblée de prêtres, d’évêques. C’est en fait sitôt radiographié un mot aussi beau que réunion dont on oublie toujours le fait qu’il s’agit d’unir à nouveau, ré-union, avec son contraire la désunion. Quant au y de synode, c’est au XVIIIe qu’il a définitivement été adopté. En 1680, en définissant le mot, Richelet se contente encore d’un i français si je puis dire. Voici sa définition, pertinente : « Mot qui vient du Grec et qui veut dire une assemblée publique où l’on se rend de tous côtés. Le mot de sinode se dit en parlant d’Église. C’est une assemblée de plusieurs théologiens convoqués par le Pape, ou par l’Evêque pour les affaires de l’Église ». Ce qu’on sait moins c’est que sous Louis XIV, existait aussi un autre type de synode, non religieux. « Ce mot, ajoute-t-il, se dit des maîtres d’école de Paris. C’est une assemblée de maîtres d’école & de maîtresses d’école qui se fait de tous les ans à Paris le jour de la Saint-Jean, porte Latine. » Ce ne fut plus ensuite que des synodes épiscopaux.

Le grec episkopos, construit avec  epi, sur, autour, et skopein, observer, l’ensemble désignant le gardien. Et par érosion du mot, episkopos a abouti au mot évêque. Pour finir, une petite définition de mot croisé pour l’évêque : « Point cardinal ». Cardinal et évêque représentent en effet deux missions distinctes. Il y a aussi « Tête de chapitre ». Et en jouant sur les mots, aucun doute, chaque synode constitue un nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire de l’Église qui, étymologiquement, signifie aussi d’ailleurs assemblée.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don