Accueil
Semaine de la presse et des médias à l'école - Géraud Bouvrot
Partager

Semaine de la presse et des médias à l'école - Géraud Bouvrot

RCF Alsace, le 30 mars 2023  -  Modifié le 30 mars 2023
Les Trois Questions · RCF Alsace Semaine de la presse et des médias à l'école - Géraud Bouvrot

Depuis le 27 mars et jusqu’au 1er avril a lieu la semaine de la presse et des médias à l’école. Un événement organisé notamment par la CLEMI, le centre pour l’éducation au média et à l’information. La thématique de cette année : “l’info sur tous les fronts”. Comment vérifier une info, l’impact des réseaux sociaux… On en parle avec une voix bien connue d’RCF et d’RCF Alsace, Géraud Bouvrot, un ancien de la maison.

 

© RCF Alsace © RCF Alsace

 

RCF Alsace En plus d'être journaliste, vous faites de l'éducation aux médias. En quoi est-ce que cela consiste exactement?

 

Géraud Bouvrot J'ai travaillé surtout avec des collégiens pour leur expliquer plusieurs choses : comment je travaille, ce qu’est le journalisme, ce que c'est une information, et tout un tas de choses théoriques. Les ateliers médias c’est surtout de la pratique, c'est-à -dire, des ateliers pour trouver un sujet, trouver des interlocuteurs, monter un sujet, que ce soit de la radio, de la presse écrite ou encore de la télé. Le but c’est de leur montrer un petit peu comment est ce qu'on fabrique une information. Ils comprennent ainsi qu’il y a une fabrication derrière, il y a des gens qui la payent, il y a tout un tas de stratégies, d'influence, etc. Par exemple, je leur ai montré une vidéo d'un clash sur Touche pas à mon poste entre Louis Boyard, le député insoumis et le présentateur Cyril Hanouna. Je leur ai présenté ça parce que c'est très révélateur. C'est un extrait qui avait beaucoup tourné sur les réseaux sociaux et qu’ils connaissaient. C'est donc un extrait d’une émission sur la chaîne C8 qui appartient au groupe Bolloré, à Vincent Bolloré. A un moment donné Louis Boyard décide de parler de Vincent Bolloré et de ses autres activités industrielles en Afrique, Cyril Hanouna lui coupe la parole et ça vient même aux insultes. J’ai simplement montré ça aux enfants. Ils m'ont demandé si j’étais pour le député, eux étaient pour ‘Baba’ (Cyril Hanouna). J’ai pu leur expliquer que ce n'est pas un endroit neutre ; la chaîne est la propriété d'un homme d'affaires et cela a une conséquence sur ce qu'on y voit. C’est ça l'éducation aux médias.

 

RCF Alsace  Lors de ces ateliers, les enfants sont-ils réceptifs? 

 

Géraud Bouvrot Oui, ils sont plutôt réceptifs, surtout quand on passe à la partie pratique. Quand c'est des cours théoriques, ils ont l'impression de retourner à l'école, ce n'est pas ce qu'ils préfèrent. En revanche, parler devant un micro pour eux c'est génial. Ce sont des choses qui leur plaisent beaucoup. 

 

RCF Alsace Lorsqu’on parle d'éducation aux médias, on pense aux primaires, aux collégiens, aux lycéens. On parle aussi depuis plusieurs années de la défiance envers les médias des adultes. Est ce que pour vous ça serait intéressant de décliner des ateliers a un plus large public, aux adultes ?

 

Géraud Bouvrot Oui, je pense. D'autant que la classe d'âge qui partage le plus d'informations, de fausses informations sur les réseaux sociaux, ce ne sont pas les 15/24 ans mais plutôt les plus de 60 ans, notamment sur Facebook. Donc c'est très important.

 

RCF Alsace Merci beaucoup Géraud pour ces informations sur cette semaine de la presse et des médias à l'école qui a lieu jusqu'au 1ᵉʳ avril.


 

La rédaction approfondit un sujet d'actualité locale, s'intéresse à un événement ou donne la parole à un acteur du territoire en trois questions.

Du lundi au vendredi à 7h40 et 12h00 sur RCF Alsace.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don