Accueil
Rentrée 2017: le manque d'effectif inquiète les enseignants du Rhône
Partager

Rentrée 2017: le manque d'effectif inquiète les enseignants du Rhône

Un article rédigé par Blaise Fayolle avec Margaux Caroff - RCF Lyon,  -  Modifié le 4 septembre 2017
Face notamment à la mise en place des CP à 12 en REP + et plus largement de l'augmentation du nombre d'élèves, les enseignants lyonnais se montrent inquiets au matin de la rentrée 2017.
DR - Rentrée scolaire DR - Rentrée scolaire

La rentrée 2017, le 4 septembre apporte son lot de nouveautés pour les plus de 626 000 élèves qui reprennent le chemin des classes dans l'Académie de Lyon. Parmi elles, l'une fait grincer des dents : les CP à 12 en REP+, à savoir la mise en place de classes de 12 élèves pour un professeur dans les écoles des réseaux d'éducation "très" prioritaires. Les écoles concernées ont donc dû s'adapter comme l'explique la rectrice d’académie de Lyon, Françoise Moulin-Civil.

La mesure a été bien accueillie par le corps enseignant. Mais c'est sa mise en place qui pose problème. Elle avait déjà fait l'objet d'une grève des instituteurs le 23 juin 2017. Ils reprochent toujours au gouvernement de ne pas financer d'effectifs d'enseignants supplémentaires. Les professeurs qui doivent assurer les cours de CP dans les classes dédoublées viennent des dispositifs déjà existants comme "plus de maîtres que de classes". Benjamin Grandener, co-secrétaire départemental du Rhône du syndicat Snuipp-Fsu, détaille les raisons de la colère. 

​Des grèves de rentrée devraient avoir lieu lundi 4 septembre 2017 dans une dizaine ou une quinzaine d'écoles REP+ de l'est lyonnais.
 

Inquiétude concernant la fin des contrats aidés

Plus largement, la question des effectifs pose question dans le département du Rhône. Dans l'enseignement secondaire par exemple, avec la suppression progressive des contrats aidés, beaucoup d'établissements vont devoir faire face à une pénurie de professeurs titulaires et d'encadrants, selon Ludivine Rosset, secrétaire académique pour le SNES et professeur d'histoire-géographie. 

L'enseignement privé connait également une pénurie de professeur. La direction de l'enseignement catholique va d'ailleurs organiser le 3 octobre 2017 une journée de recrutement dédiée aux personnes souhaitant se réorienter dans l'enseignement.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don