Accueil
« Religion et Politique » le BILLET sur RCF Bordeaux
Partager

« Religion et Politique » le BILLET sur RCF Bordeaux

Un article rédigé par BR - RCF Bordeaux,  -  Modifié le 15 décembre 2016
S'il n'y avait en Angleterre qu'une religion, le despotisme serait à craindre ...
Beatrice RINGENBACH Beatrice RINGENBACH

Aujourd'hui,  pour mieux répondre aux questions de société, j'ai envie de vous  recommander un livre récent « Religion et Politique » écrit par Jean Picq, haut fonctionnaire et enseignant à Sciences Po (1) : ce livre retrace de manière très pertinente l'histoire mouvementée et oh ! combien violente des relations entre les religions et la politique en France et en Europe ;  l'ambition de l'auteur est de nous proposer une démarche de relecture de l'histoire permettant d'éclairer le présent. Certes, il ne s'agit aucunement de se rassurer en constatant que la violence entre religion et politique  a toujours été présente, ou que les intégrismes défendus par les uns ou les autres ont déjà existé ; mais ce livre nous rappelle  opportunément que la raison a pu au fil du temps trouver sa place et apporter la paix civile, en organisant (plus ou moins sereinement d'ailleurs) les relations entre la politique et les religions !! 

Engageons donc avec conviction et respect de chacun ce débat entre les religions et la politique et rappelons nous ce qu'écrivait Voltaire dans sa lettre aux presbytériens « S'il n'y avait en Angleterre qu'une religion, le despotisme serait à craindre ; s'il y en avait deux, elle se couperaient la gorge ; mais il y en a trente, et elles vivent en paix heureuses » A cet égard, par exemple,  sachons écouter le chercheur musulman Rachid Benzine quand il dit que «  l'islam doit s'inscrire dans l'histoire des hommes » et donc se soumettre à la critique, réjouissons nous qu'un prêtre chercheur ait pu être élu Président d'une université en raison de sa compétence professionnelle , et ne laissons pas sans réponse Jean Soler, historien, quand il affirme  que les athées sont plus intelligents que les croyants !!! 

C'est donc bien dans cet état d'esprit que les échanges doivent s 'engager au sein de la société, et cela sans agressivité mais aussi sans concession, y compris lorsqu'il faut interpeller telle ou telle pratique religieuse ou croyance qui ne laisserait pas à chaque homme sa raison ou sa liberté de conscience, et cela quel que soit son fondement théologique supposé.  

Arnaud Lecroart

  

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don