Accueil
Puy-de-Dôme : La mortalité routière baisse de moitié
Partager

Puy-de-Dôme : La mortalité routière baisse de moitié

Un article rédigé par Thomas Loret, RCF Puy-de-Dôme - RCF Puy de Dôme,  -  Modifié le 29 octobre 2020
L'observatoire Départemental de la Sécurité Routière a publié son bilan au 30 septembre 2020 dans le Puy-de-Dôme. La mortalité a fortement chuté bien avant le confinement.

Une bonne nouvelle sur le front de la sécurité routière dans le Puy-de-Dôme. La mortalité sur les routes du département a fortement chuté. Au 30 septembre 2020, le département comptait 20 tués, soit presque 2 fois moins qu’en 2019 pour la même période (35 tués). Il s’agit du plus faible bilan connu dans le Puy-de-Dôme en 20 ans.

Pas uniquement à cause du confinement

Ce résultat n’est pas la conséquence exclusive du confinement qui n'a connue que 2 décès durant la période mars-avril sur le département. En effet, une nette différence avait été observée dès les mois de janvier et févriers.

Un seul décès est à déplorer le 3 janvier à Saint-Eloy-les-Mines. En janvier et février 2019, ce sont 12 décès qui avaient été enregistrés, soit le pire début d’année depuis 20 ans.

Bilan sur le seul mois de septembre

4 personnesont été tuées en septembre (3 usagers de véhicules légers et 1 motard) :

  • Le motard, âgé de 57 ans, est décédé après une sorte de route, seul, dans la descente entre Orcines et Clermont-Ferrand
  • Les 3 usagers véhicules légers, deux conducteurs de 62 et 68 ans, et un passager de 83 ans sont morts dans des chocs frontaux :
    • Le premier dans une collision avec un Poids Lourd vers Olliergues
    • Le deuxième dans une collision avec un fourgon vers Mayres
    • Le dernier, dans une collision avec un véhicule léger vers Romagnat

Le profil des victimes de la route


Près de la moitié des accidents mortels impliquent des véhicules légers. Viennent ensuite les motards qui représentent 30% des victimes. Les hommes représentent les ¾ des tués.

2 piétons ont été tués sur l'agglomération de Clermont-Ferrand (10% des victimes). ¾ des victimes l'ont été hors agglomération.

Au moins 1/3 des accidents est dû à la vitesse. 4 accidents mortels sur les 20 sont concernés par l'alcool ou les stupéfiants.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don