Accueil
Présidentielle 2022, l'écologie avec France Nature Environnement

Présidentielle 2022, l'écologie avec France Nature Environnement

Un article rédigé par Bérénice Charles, Violaine Rey - RCF Isère, le 4 avril 2022  -  Modifié le 4 avril 2022
3 questions à (Isère) [Présidentielle 2022] FNE demande de vraies mesures pour la planète

Durant deux semaines et jusqu'au premier tour de l'élection présidentielle 2022, programmation exceptionnelle sur RCF Isère. Chaque matin, sur votre antenne, retrouvez un nouvel invité qui aborde, pour vous, un enjeu fort de ce vote et ses propositions pour le prochain quinquennat. 

Unsplash - Damian Barczak Unsplash - Damian Barczak

L'écologie politique, entre convictions et greenwashing

Il y a 5 ans, certains candidats à l'Elysée se présentaient sans mentionner dans leurs programmes ni l'environnement, ni le dérèglement climatiques. Aujourd'hui, même les partis les plus sceptiques ont un mot pour l'écologie. "On ne peut qu'être content" salue Francis Odier. Mais le président de France Nature Environnement Isère n'est pas dupe "l'écologie est encore très absente des débats publics et il y a de grosses disparités entre les candidats". La protection de la planète est au coeur des préoccupations, notamment des jeunes, il fait bon, parfois, surfer sur la vague verte.

 

Pourtant, alors que le Giec publiait lundi un nouveau rapport alarmant, les enjeux politiques et sociétaux sont énormes.

La chasse aux énergies fossiles ne suffira pas

L'an dernier, les émissions de CO2 du secteur de l'énergie ont bondi de 6 % et atteignent désormais un triste record historique. Les scientifiques alertent, depuis des années sur la nécessité à diminuer la part des énergies fossiles dans nos consommations, mais cela ne suffit pas explique Francis Odier "il faut passer aux énergies renouvelables mais ce n'est que l'un des trois piliers, les autres se sont la sobriété et l'efficacité énergétique". En clair, il n'est plus temps de seulement consommer mieux, il faut consommer moins... et local.

Alors que la France s'apprête à devoir renoncer au gaz et au pétrole russe, France Nature Environnement plaide pour un mix énergétique 100 % renouvelable et produit en France d'ici 2050. "Le nucléaire est une énergie fossile (labellisée énergie verte par la Commission européenne en février dernier - ndlr) et nous dépendons du Kazakhstan pour faire tourner nos centrales" conclut Francis Odier, qui s'oppose à la relance nucléaire décidée par le gouvernement actuel.

De l'agriculture aux transports en passant par les déchets

Si la question de l'énergie concentre une grande partie des débats et des propositions électorale, France Nature Environnement a formulé 20 propositions pour 2022 couvrant d'autres thématiques. "Lorsque l'on parle de sobriété, la fin des pesticides, c'est une forme de sobriété" explique Francis Odier "la construction de bâtiments mieux isolés, moins gourmands, c'est une forme d'efficacité énergétique". Selon l'association, ce virage écologique a un coût qui pourrait être couvert par la redirection des budgets actuels.

Les mesures sont diverses, mais les décisions doivent être prises avec les habitants selon l'association. "Cela fait 50 ans que l'on prend des décisions qui impliquent l'environnement, sans processus démocratique" regrette le président de France Nature Environnement qui plaide pour l'organisation d'un grand débat national... Malgré l'échec de la précédente initiative du genre, la Convention Citoyenne pour le Climat.

 

" On ne renonce pas à l'approche par la démocratie. Aujourd'hui, on manque de débat ! Pourtant, il y a des décision très importantes devant nous, les scénarios sont sur la table, il faut les faire connaitre et organiser une prise de décision démocratique". Francis Odier président de France Nature Environnement Isère

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don