Accueil
Pour un Carême autrement avec Fondacio
Partager

Pour un Carême autrement avec Fondacio

RCF Anjou,  -  Modifié le 22 mars 2021
Dimanche commencera la semaine sainte et la célébration du mystère pascal auquel le Carême nous a préparé. C’est l’occasion de faire un point d’étape, de revisiter les résolutions prises pour convertir nos cœurs et changer des habitudes de vie afin de laisser l’amour de Dieu entrer et rayonner dans nos existences. C’est une vraie pédagogie que Fondacio a choisi de mettre sous le signe de la paix, en proposant un carnet de la paix pour accompagner un parcours dans la nature.
podcast image par défaut

Comment se présente ce carnet de la paix ?
Ce carnet commence par rappeler combien la paix est au cœur de la Bible, « Shalom » en hébreu qui évoque une plénitude. La paix, on espère son avènement sur la Terre. En même temps, on voit la difficulté à la vivre en soi, avec les autres, dans le monde. Le Carnet propose un parcours pour grandir dans la paix, à partir des trois maîtres - soi-même, les autres et tout ce qui compose le monde des choses de la nature (cf. Jean-Jacques Rousseau dans Émile ou de l’éducation) pour finalement se mettre à l’école du maître de vie qu’est Dieu. Le Carnet de la paix comprend donc quatre dimensions : grandir dans la paix envers soi-même, grandir dans la paix avec l’autre, grandir dans la paix avec la Terre, grandir dans la paix avec Dieu. On peut commencer par l’un ou l’autre itinéraire, tout est lié.

On peut avoir une illustration concrète, par exemple pour grandir dans la paix avec soi-même ?
Oui, un parcours sur ce thème touche à la recherche d’un équilibre entre d’une part, une juste ambition vis-à-vis de soi – vouloir fructifier ses talents par exemple pour reprendre la parabole des talents dans l’Évangile - et d’autre part, une acceptation de ses fragilités personnelles, de ses faux pas, ou de ce qui peut nous préoccuper personnellement. Pour les chrétiens, la paix envers soi-même naît d’abord de l’amour inconditionnel donné par le Christ, dans la rencontre personnelle de Son amour radical qui dit d’abord « oui » à notre existence, sans rien trier, exclure ou juger notre personne ; nous l’appelons « miséricorde ».

Sur ce thème, on trouve dans le Carnet de la paix des conseils et des questions qui vont accompagner le cheminement dans un parc, avec des lieux de paix et de ressourcement. Par exemple dans le jardin de l’Esvière, nous avons planté un arbre de Judée qui est le symbole Jérusalem, la « ville du Shalom », de la paix. Un itinéraire de méditation est proposé à partir de cet arbre.
Il revient à chacun de trouver le matin, le soir, dans la journée, des espaces propices à la réflexion ou à la prière. La marche méditative, consciente, dans la nature, peut parfois libérer notre esprit et éclairer notre vie, Dieu nous attend pour nous combler de sa présence. 
On peut télécharger le Carnet de la paix et connaître, en plein Covid, toutes les propositions de Fondacio pour vivre un Carême autrement, sur le site www.fondacio.fr

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don