Accueil
Patrimoine religieux: un plan d'urgence pour les lieux de culte
Partager

Patrimoine religieux: un plan d'urgence pour les lieux de culte

RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
L'actu chrétienne Patrimoine religieux: un plan d'urgence pour les lieux de culte
L’Observatoire du Patrimoine Religieux appelle l’Etat à un plan d’urgence pour les 40.000 églises, temples et synagogues appartenant aux collectivités locales.
podcast image par défaut

Les édifices religieux sont le témoignage de notre culture. Or, les fonds prévus pour leur conservation sont trop faibles. C'est ce que dénonce l'Observatoire du Patrimoine Religieux. L’OPR demande donc à l’Etat de doubler le budget consacré au patrimoine local, qui est actuellement de 150 millions par an, former les élus locaux sur les enjeux de la conservation du patrimoine, renforcer l’accompagnement des élus locaux pour engager des travaux.
 

Comment sauver le patrimoine religieux ?

Pour Edouard de Lamaze, le président de l’Observatoire du Patrimoine Religieux, il faut inventer de nouvelles idées pour financer la restauration et l’entretien du patrimoine local. L’enjeux est le même pour les églises et les chapelles que pour les châteaux ou les moulins de nos villages. Il faut attirer les touristes avec des nouveaux projets culturels ambitieux en valorisant les trésors, faire payer les visites des églises en dehors des cultes et pourquoi pas louer les églises à des privés avec un cahier des charges précis.
 

Edouard de Lamaze, président de l’Observatoire du Patrimoine Religieux, au micro d'Etienne Pépin:


 

Sauvegarder le patrimoine religieux c’est aussi un enjeux économique

Pour l’Observatoire du Patrimoine Religieux, lancer une grande campagne de restauration des églises permettrait d’augmenter l'emploi local, notamment dans les métiers du bâtiment patrimonial, et faciliter la formation de jeunes à ces métiers, tout en renforçant l’activité de ces entreprises, déjà fragiles et fragilisées par la crise actuelle. Cela permettrait aussi de développer l'attractivité des territoires et donc leurs revenus, et de susciter, des projets de réutilisation pour les édifices dont la vie religieuse n'est plus possible ou est devenue très rare.
 

Le second tour des élections municipales est l’occasion de sensibiliser les maires

L’Observatoire du Patrimoine Religieux appelle les futurs maires à communiquer sur l’état du patrimoine religieux dont ils ont la charge et sur les projets à venir, pour que les citoyens s’approprient ce patrimoine. Les populations, ne sont que très rarement informées et associées à leur gestion et aux éventuels projets de démolition, de vente, ou de transformation. Edouard de Lamaze explique qu’il restera vigilant sur "les actions menées par les responsables politiques qui, au nom des français, doivent veiller sur ce patrimoine."

Les bonnes pratiques de certaines communes pour protéger le patrimoine, selon Edouard de Lamaze:


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don