Accueil
Observatoire départemental 2018 : "On n'a jamais eu autant besoin de logements sociaux"
Partager

Observatoire départemental 2018 : "On n'a jamais eu autant besoin de logements sociaux"

RCF Haute-Savoie,  -  Modifié le 6 décembre 2018
La démographie, l’emploi, le logement, la mobilité, 4 thématiques passées au crible de l'Observatoire départemental qui compile plus de 300 indicateurs socio-économiques en Haute-Savoie.

Premier constat, il est démographique dans un département qui accueille toujours 12 000 personnes par an : "On a une population qui vieillit globalement", mais en contrepartie, "la population se rajeunit dans le Genevois et dans la vallée de l'Arve".  

Deuxième constat, il concerne les 93 000 frontaliers qui travaillentà Genève, un chiffre en constante augmentation. Vincent Mailland Rosset constate la mobilité des frontaliers. "Ils sont prêts à habiter de plus en plus loin en Haute-Savoie"

Troisième constat, il concerne l'emploi et la pauvreté. Le taux de chômage reste identique, 6.6%. Le seuil de pauvreté est basé à 1000 euros. 13.5 % des haut-savoyards vivent en dessous du seuil de pauvreté. "La pauvreté est encore plus douloureuse à vivre en Haute-Savoie", vu l'écart de revenus notamment dans le Genevois. "Les écarts vont de 1 à 10 en terme de revenus médians" entre le revenu le plus bas et le revenu le plus haut.  

Quatrième constat, il concerne les logements sociaux. "On a jamais eu autant besoin de logements sociaux" explique Vincent Mailland Rosset. 24 800 demandeurs de logements sociaux en 2018. "Le rythme de construction n'arrive pas à rattraper la dynamique démographique de ceux qui ont besoin de logements sociaux"

Dernier constat, la mobilité et la love-story qui continue entre le haut-savoyard et sa voiture. Néanmoins, "le parc automobile a légèrement baissé" "On part de très loin", reconnait le chargé d'études au département, dans un parc automobile déjà saturé. "On reste le cinquième département le plus motorisé de France, avec 89.5% des ménages qui possèdent au moins une voiture". 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don