Nice : 22 élèves de primaire vont apprendre la musique grâce à Orchestre à l'école.

Laura Vergne - RCF Nice Côte d'Azur, le 17/11/2022 à 16:48
 -  Modifié le 17/11/2022 à 17:04
Nice
Écouter
Nice : 22 élèves de primaire vont apprendre la musique grâce à Orchestre à l'école

Cela concerne 42 000 enfants en France : Orchestre à l’école. Un dispositif national qui transforme des classes, en orchestre. Ce jeudi 17 novembre, les enfants de CE2 de l’école Aimé Césaire à Nice sont les premiers du département à en profiter. Le concept est simple : jouer d’un instrument de musique 2 h par semaine. Plus qu’un apprentissage musical, cette expérience a pour but d’apprendre aux enfants à mieux vivre ensemble. 

22 élèves de CE2 de l'école  Aimé Césaire à Nice - RCF Nice Côte d'Azur 22 élèves de CE2 de l'école Aimé Césaire à Nice - RCF Nice Côte d'Azur

Chacun leur tour, 22 élèves de primaire vont chercher leur nouvel instrument de musique. “J’ai un trombone, je suis contente d’apprendre à jouer de la musique avec mes amis”, s’enthousiasme Nasrine, 8 ans. Les parents d’élèves sont là pour assister à la remise des instruments de leurs enfants, “c’est une fierté de savoir que ma fille va apprendre à jouer de la clarinette”, s’exclame une maman.

 

Les élèves ne sont pas les seuls à démarrer une nouvelle aventure, la maîtresse aussi doit apprendre un instrument “J’en ai jamais fait”, s’amuse-t-elle, et poursuit : “mais les enfants vont m’aider, ça va leur apprendre la solidarité”.

 


Mélodie, rythme, symbiose, ceux qui vont leur apprendre, ce sont les élèves du conservatoire de Nice. “Moi, ce qui m’a donné envie de jouer de la musique, c’est de pouvoir jouer avec mes amis” avoue Mathilde, élève au conservatoire de Nice, qui se souvient de ses débuts.

 

 

Instruments

 


Ce qu’a voulu, Marianne Blayau, fondatrice de Orchestre à l’école, avec ce dispositif, c’est : bousculer les codes de l’éducation nationale. “C’est quand même un parcours individualiste, on vient à l’école pour ses propres résultats, alors que là on leur apprend à travailler ensemble et à s’appuyer sur les compétences des uns et des autres".

 


Trois années de formation rythmée au son des trompettes, à la fin, les élèves qui le souhaitent peuvent poursuivre leur apprentissage au conservatoire.


Un apprentissage financé par de la ville de Nice, le conservatoire et de l’orchestre à l’école. 

Cet article vous a plu ?