Accueil
Mgr Emmanuel Gobilliard: "le religieux est là pour témoigner du lien entre Dieu et les hommes"
Partager

Mgr Emmanuel Gobilliard: "le religieux est là pour témoigner du lien entre Dieu et les hommes"

Un article rédigé par Florence Gault - RCF,  -  Modifié le 5 février 2018
​Le 2 février, c’est la Chandeleur. Mais pour l’Eglise catholique, c’est aussi la Journée mondiale de la vie consacrée. Une journée instituée par Jean-Paul II.
RCF RCF

Une journée pour rendre grâce et pour réfléchir à la mission de ces hommes et femmes qui ont fait le choix de se donner à Dieu.

La vie religieuse, un choix de vie radical. Comment vivez-vous cet engagement, cet abandon à Dieu ?

"Je le vis très bien car moi-même je ne suis pas religieux. Les prêtres diocésains ne sont pas religieux. Cela peut paraître subtil mais nous ne faisons pas de vœux religieux à proprement parler. Nous essayons quand même de vivre les conseils évangéliques, c’est-à-dire la pauvreté, la chasteté et l’obéissance. Cet engagement se vit de notre côté vis-à-vis de l’Église, mais pour les religieux, c’est une anticipation du Royaume de Dieu. C’est le baptême qui est prolongé d’une certaine manière" explique Mgr Emmanuel Gobilliard, évêque-auxiliaire du diocèse de Lyon.

Ce don à Dieu, quel sens a-t-il dans notre société de plus en plus sécularisée ?

"Le don à Dieu pour le chrétien c’est d’abord l’appel du Christ dans l’Evangile : l’amour de Dieu et l’amour du prochain. On ne peut pas séparer les deux. On ne peut pas se donner à Dieu en étant indifférent à la vie des hommes et des femmes de notre temps. On peut même dire l’inverse. On ne peut pas vraiment se donner aux hommes et aux femmes de notre temps si l’on ne fait pas droit à cette dimension spirituelle qui a dans le cœur de tout homme. Le religieux est là pour ça : témoigner du lien très fort entre Dieu et les hommes" ajoute-t-il.

Comment, nous, laïcs, pouvons-nous nous associer à cette journée de la vie consacrée ?

"En les remerciant. Dans certaines villes, il reste encore des communautés qui ont un rôle très important d’unité, d’unification du village. Ils connaissent les gens, ils les aiment, ils les servent, ils les aident. Et puis en participant aux célébrations. Allez-y, joignez-vous aux fidèles qui vont célébrer la vie religieuse !" conclut-il.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don