Accueil
Messe de Noël: le gouvernement va renforcer la sécurité dans les églises
Partager

Messe de Noël: le gouvernement va renforcer la sécurité dans les églises

Un article rédigé par Jean-Baptiste Le Roux - RCF,  -  Modifié le 22 décembre 2015
Le ministre de l'Intérieur a promis une sécurité renforcée dans les lieux de culte pour les fêtes de fin d'année.
podcast image par défaut

Depuis les projets d’attentats déjoués à Villejuif, les églises chrétiennes sont au cœur du dispositif de sécurité des forces de l’ordre. Un dispositif, qui, on le sait, a été renforcé après les attentats du 13 novembre dernier, notamment avec l’instauration de l’état d’urgence.  Depuis, les soldats français patrouillent ou font le pied de grue devant les édifices religieux du pays, synagogues et cathédrales en premier lieu.

Dans une note envoyée par le ministère de l’Intérieur aux préfectures, il vient d’être rappelé la cible que représentent les églises pour des terroristes, qui plus est pour les fêtes de fin d’année, et particulièrement Noël, pour les chrétiens du moins. Le document en question invite les forces de l’ordre à collaborer avec les responsables des paroisses afin de connaître le programme exact des célébrations, afin de mieux les encadrer du point de vue sécuritaire.

La note invite enfin les responsables des lieux de culte à exercer des vérifications, et notamment à faire ouvrir les manteaux des personnes voulant pénétrer dans les églises, le soir de Noël. Rappelons que plus de 10 000 messes de Noël seront célébrées le 24 décembre au soir, en France.

A ce sujet, Bernard Cazeneuve a expliqué qu'"en fonction du positionnement des lieux de culte, des gardes statiques, des patrouilles dynamiques peuvent être mises en place, elles le seront par les forces de sécurité". Le ministre, qui vient de rencontrer les représentants des cultes chrétiens, musulman et juif, a également déclaré que certaines portes d'églises seraient condamnées, afin de permettre un meilleur filtrage. 

Les précisions de Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, porte-parole de la Conférence des Evêques de France: 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don