Accueil
Mercredi Rouge : une veillée pour les chrétiens persécutés

Mercredi Rouge : une veillée pour les chrétiens persécutés

RCF, le 22 novembre 2023  -  Modifié le 23 novembre 2023
L'actu chrétienne Mercredi Rouge de l'AED : veillée de prière pour les chrétiens persécutés

Rouge comme le sang des martyrs. Comme chaque année, l'Aide à l’Église en détresse illumine des cathédrales et des grands bâtiments en rouge pour alerter sur le sort des chrétiens persécutés dans le monde. Un mercredi rouge alors qu’au Sahel, au Nicaragua, en Arménie ou dans plusieurs pays d’Asie, des chrétiens sont opprimés pour leur religion.

Veillée de prière pour les chrétiens persécutés, organisée par l'Aide a l'Église en détresse (AED) a la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Pour l'occasion la Basilique est illuminée de rouge pour symboliser le sang des victimes. Paris, 23 novembre 2022 / Photographie de Corinne SIMON - Hans Lucas. Veillée de prière pour les chrétiens persécutés, organisée par l'Aide a l'Église en détresse (AED) a la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. Pour l'occasion la Basilique est illuminée de rouge pour symboliser le sang des victimes. Paris, 23 novembre 2022 / Photographie de Corinne SIMON - Hans Lucas.

Du rouge pour rendre visible les chrétiens persécutés

Le Christ Rédempteur de Rio se pare de rouge. Tout comme la fontaine de Trevi et le Colisée à Rome, l’abbaye de Westminster et la cathédrale Saint-Paul à Londres ou encore la Cathédrale de Canberra en Australie. En France, la basilique Sacré-cœur, les cathédrales de Chartres, de Bourges ou de Gap ou encore le sanctuaire de Lourdes adoptent la même robe ce mercredi 22 novembre.

Ces chrétiens sont déjà persécutés, s’ils sont oubliés : c’est la double peine

Comme depuis 2015, l’Aide à l’Église en détresse organise cet événement dans le monde entier. Une semaine en rouge pour alerter et rendre visible la persécution des chrétiens trop souvent niée ou oubliée. “Le Pape François répète souvent qu’il y a plus de martyrs aujourd’hui que dans les premiers temps de l’Église donc c’est vraiment un message fort que d’illuminer partout dans le monde des grands bâtiments et des cathédrales en rouge” explique Amélie Berthelin, responsable de l’information à l’Aide à l’Eglise en détresse. “Ces chrétiens sont déjà persécutés. S’ils sont en plus oubliés, c’est la double peine” ajoute-t-elle.

Mercredi Rouge : un événement mondial

Une violence “trop souvent invisible et silencieuse qui touche tous les continents. “Le Sahel et particulièrement le Burkina Faso, font partie de nos préoccupations majeures” détaille Amélie Berthelin. “Il s’y déroule vraiment des persécutions liées à des groupes extrémistes djihadistes, des groupes armées, alliés à une faiblesse de ces États”. Au Nigeria, également, 23 prêtres ou religieux ont été kidnappés dont 3 ont été tués depuis le début de l’année selon l’AED.

Au Nicaragua, la persécution est étatique contre des chrétiens qui seraient soi-disant contre le gouvernement

En Afrique, mais aussi en Inde des chrétiens ont été tués et des centaines d’églises brûlées sans que le gouvernement ne s’en émeuve. Au Nicaragua, prêtres, évêques, congrégations religieuses sont expulsés de leur pays ou mis en prison simplement parce qu’ils sont chrétiens. “Dans ce pays, il s’agit vraiment d’une persécution étatique contre les chrétiens qui seraient soi-disant contre le gouvernement d’Ortega” analyse Amélie Bertheli.

L'inquiétude grandit en Arménie

L’inquiétude est également montée d’un cran cette année dans le Caucase avec l’attaque éclair menée au début de l’automne par l'Azerbaïdjan dans la région du Haut-Karabagh. Plus de 100 000 chrétiens ont été chassés de leur terre ancestrale après 9 mois de blocus.

La situation de ces réfugiés en Arménie est une inquiétude très vive pour nous” assure l’AED. Sauf que les prétentions territoriales de Bakou ne semblent pas s’arrêter au Haut-Karabagh. “Le sort de l’Arménie et de son territoire national nous inquiète également, car nous craignons que l'Azerbaïdjan ne s’arrête pas là" précise-t-elle.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don