Accueil
Lyon: espionnage présumé au conseil régional
Partager

Lyon: espionnage présumé au conseil régional

Un article rédigé par Julien Urgenti - RCF Lyon,  -  Modifié le 9 février 2017
Sous la présidence de Jean-Jack Queyranne, pendant la campagne des régionales 2015, quasiment toutes les boîtes mails de la région auraient été piratées.
Janet Goode - Les boites mail de la région ont été piraté en novembre 2015 Janet Goode - Les boites mail de la région ont été piraté en novembre 2015

Elus, fonctionnaires, collaborateurs de cabinet, groupes d'opposition, syndicats, toutes les composantes de la région Rhône-Alpes auraient été victimes d'un espionnage de leurs boîtes mails. 

D'après les premières informations, tout a débuté le 5 novembre 2015. A l'époque, la gauche est toujours au pouvoir et la campagne pour les élections régionales bat son plein. 
 

ESPIONNER QUI ET POURQUOI ?

Le directeur des systèmes d'information de l'époque aurait demandé à un de ses collaborateurs de lui ouvrir un accès administrateur à quasiment toutes les boîtes mails de la collectivité. Dans un courriel, il précise que cette action requiert "la plus grande discrétion". Et pour cause, il a pu ainsi lire tous les échanges électroniques entrant ou partant d'une adresse mail de la région.

Toutefois, l'espionnage s'avère être très ciblé. Le pirate aurait cherché à savoir qui communiquait des informations au journaliste politique Gérard Angel. Laurent Wauquiez au micro de Julien Urgenti:

Pour le président de la région, le directeur de la DSI a agit sur commande, mais pour l'heure aucune preuve ne permet de l'affirmer.

Bientôt une suite judiciaire

Si le journaliste a décidé de porter plainte par l'intermédiaire du célèbre avocat lyonnais André Soulier, la nouvelle région, désormais étendue à l'Auvergne, a d'abord choisi de lancer un audit interne pour connaître la réalité et l'étendue du potentiel piratage. Laurent Wauquiez a indiqué attendre les conclusions définitives de cet audit, avant d'envisager un dépôt de plainte.

Et pour cause, dans l'entourage du président, on craint que le piratage ne soit pas circonscrit aux boîtes mails

UN PIRATAGE PLUS IMPORTANT ?

Le 19 janvier dernier, nos confrères de Rue89Lyon publiait cette vidéo, dans laquelle on voit le président de la région dire "on donne de la merde à manger à nos enfants" en parlant de la nourriture servie dans les cantines. Une sortie du député du Puy-en-Velay qui avait provoqué l'ire des syndicats de fonctionnaires.

 

Les multiples angles de caméra prouvent que cette vidéo est extraite du service de vidéo interne de la région. Service auquel peu de personnes ont eu accès... d'où l'inquiétude des collaborateurs de Laurent Wauquiez, qui craignent que le piratage ait pu s'étendre au dispositif vidéo.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don