Accueil
L'université d'été des AFC: se former en famille pour agir
Partager

L'université d'été des AFC: se former en famille pour agir

Un article rédigé par Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 29 août 2019
​La sixième édition de l’Université d’été des Associations familiales catholiques se tient à Montligeon dans le département de l’Orne.
AFC AFC

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à samedi prochain, grands-parents, parents et enfants vont pouvoir se retrouver pour un temps de partage et de réflexion autour du thème "être ici et maintenant en famille : se former pour agir". Parmi les sujets chauds de cette session, la révision des lois de bioéthique et en particulier l’extension de la PMA.

Pour Pascale Morinière, présidente des AFC, le but de cette université d’été est de mettre les familles en route. "Agir, c’est s’engager aux AFC, en politique, dans sa paroisse, dans un syndicat, dans une action plus caritative, mais c’est se mettre en route au service de notre communauté humaine. Il y a la fois le côté fraternel et amical, et des temps de formation. Nous recevrons le député de la Manche, Philippe Gosselin, qui avait beaucoup bataillé sur le mariage pour tous, le philosophe François-Xavier Clément, qui vont nous aider à réfléchir sur ces questions" explique-t-elle.

La présidente des AFC confie que la révision des lois de bioéthique fera partie des sujets au programme de l’université d’été. "Mais ce n’est pas le seul puisque notre thème est un thème de fond. On a l’impression que l’on est dans un monde où l’on court en permanence, dans le modernisme, où il faut aller toujours plus vite. On a besoin de se poser, de s’enraciner, de ralentir" ajoute-t-elle.

Pour Pascale Morinière, il existe aujourd’hui plusieurs enjeux qui concernent la famille. "Le premier enjeu, c’est l’enjeu économique. Pour beaucoup de familles, c’est difficile. Le salaire médian des Français est à 1.710 euros par mois. Les gilets jaunes en ont témoigné à l’envie. Le deuxième sujet, c’est l’éducation. Les parents ont conscience qu’il est devenu très difficile d’éduquer dans un monde où il n’y a plus de repères. Le dernier enjeu, c’est l’espérance. Comment mettre au monde des enfants dans un pays où on ne partage pas d’horizon commun ?" lance-t-elle.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don