Accueil
L'ouest des Alpes-Maritimes dit non au couvre-feu à 18h
Partager

L'ouest des Alpes-Maritimes dit non au couvre-feu à 18h

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur,  -  Modifié le 30 décembre 2020
Dans un communiqué de presse, David Lisnard, Charles Ange Ginésy, Jean Leonetti et Jérôme Viaud demandent au gouvernement de renoncer au couvre-feu avancé.
Rue sous-couvre feu - Pixabay Rue sous-couvre feu - Pixabay

Après les annonces d’Olivier Véran, mardi 29 décembre 2020 au 20h de France 2, David Lisnard, président de l’agglomération Cannes Pays de Lérins, Charles Ange Ginésy, président du Conseil départemental, Jean Leonetti, président de l’agglomération Sophia Antipolis, et Jérôme Viaud, président de l’agglomération du Pays de Grasse, contestent la pertinence d’une nouvelle mesure de couvre-feu à partir de 18h sur tout le département dès le 2 janvier 2021.

Pour ces élus, cette mesure, va avoir "un effet contre-productif car les gens vont s’agglutiner dans les grandes surfaces commerciales sur des temps plus réduits et parce que personne ne se retrouve dans ce magma de règles mouvantes." Plusieurs questions sont posées dans ce communiqué co-signé: "Comment les services publics vont-ils s’organiser pour assurer leur permanence (crèches, écoles, etc.) ? Comment vont s’organiser les restaurants qui pratiquent le « click and collect » ?" Des questions auxquelles David Lisnard, Charles Ange Ginésy, Jean Leonetti et Jérôme Viaud attendent des réponses. 

Pour ces élus, la mesure arrive trop vite et sera forcément "mal préparée" et "néfaste" pour l'économie. Le quatuor de l'ouest des Alpes-Maritimes propose tout de même des mesures en échange d'un couvre-feu maintenu à 20h: "établir un contrôle strict aux frontières et imposer des tests à l’arrivée à l’aéroport de tous les voyageurs. Déployer une stratégie de vaccination massive, anticipée, claire pour tous, ce qui éviterait des pressions isolées."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don