Accueil
L'intégralité de l'interview de Christine Pirès-Beaune sur RCF
Partager

L'intégralité de l'interview de Christine Pirès-Beaune sur RCF

Un article rédigé par Stéphane Marcelot - RCF Puy de Dôme, le 15 novembre 2021  -  Modifié le 10 janvier 2024

Projet de loi de finances 2022, situation sanitaire, conflits sociaux, présidentielle : la députée socialiste a répondu durant 20 minutes aux questions de Stéphane Marcelot.

Christine Pirès-Beaune accompagnée dans le studio de RCF par Lucas Peyre, premier secrétaire fédéral du PS 63. Christine Pirès-Beaune accompagnée dans le studio de RCF par Lucas Peyre, premier secrétaire fédéral du PS 63.

Christine Pirès-Beaune, députée PS du Puy-de-Dôme, était l’invitée de RCF ce lundi 15 novembre, à la veille d’une nouvelle semaine chargée dans l’Hémicycle. Au menu notamment le vote solennel du projet de loi de la sécurité sociale 2022. Les échanges s’annoncent vifs sur plusieurs sujets, dont la démographie médicale.
« Aujourd’hui des personnes n’ont pas de médecin traitant, et ce n’est pas 1% de la population », pointe la députée, pour qui « on n’échappera pas à un débat sur l’installation des médecins, sur une année supplémentaire d’internat qui pourrait être effectuée dans les déserts médicaux ».


La grève s’éternise chez Dachser

Sur le front de l’actualité sociale, les agents de quai de la société Dachser à Combronde entament leur 8e semaine de grève. Christine Pirès-Beaune dénonce une « situation anormale » et un « mépris de la direction ». Aux Ancizes, cela fait de nombreux mois que l’incertitude règne sur le projet de cession du sous traitant aéronautique Aubert et Duval. Un consortium composé de Safran, Airbus et du fonds Ace Capital Partners avait fait une offre, rejetée, dans un premier temps par la maison mère Eramet. « J’ai demandé à rencontrer le nouveau directeur d’Aubert et Duval prochainement » informe à ce sujet Christine Pirès-Beaune.

Une 3e législature ? « Ma décision n’est pas encore prise »

Soutien de la candidate Anne Hidalgo dans la course à la présidentielle, Christine Pirès-Beaune rappelle : « C’est un parcours.  Elle a été réélue maire de Paris, ce qui n’était pas une évidence ». En difficulté dans l’opinion ? « Aujourd’hui, ce n’est pas facile d’être audible lorsque vous n’êtes pas dans la démesure », constate l’élue puydômoise, pour qui « la meilleure des choses pour Anne Hidalgo c’est d’aller sur le terrain, sur tous les territoires, de parler à tout le monde ». Quant à savoir si elle se représentera à titre personnel en vue d’une 3e législature, elle assure ne pas encore avoir pris sa décision.

 

Informations locales Entretien avec Christine Pirès-Beaune, députée PS du Puy-de-Dôme
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don