Accueil
"Lève-toi et ose!" | Le MEJ à Saint-Malo
Partager

"Lève-toi et ose!" | Le MEJ à Saint-Malo

Un article rédigé par Etienne Pépin - RCF,  -  Modifié le 2 novembre 2016
1.200 jeunes de 12 à 18 ans se sont retrouvés pour quatre jours de prière et de fête. Table-ronde spéciale Mouvement eucharistique des jeunes animée par Etienne Pépin.

Le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ) a réuni, du 28 au 31 octobre 2016, 1.200 jeunes venus de toute la France et de la Belgique. RCF a installé son studio au cœur du rassemblement. Le thème de l'édition 2016 était "Lève-toi et ose!", une sorte de mise en pratique de l'encyclique écologique "Laudato Si'". Comme ils en témoignent au micro d'Etienne Pépin, les jeunes ont vécu quatre jours de prière et de fête à la suite du pape François pour apprendre à s'émerveiller, à recevoir et rêver pour pouvoir se lever et oser.
 

 

Le MEJ est un mouvement ignacien fondé par des jésuites en 1915, sous le nom de "Croisade eucharistique".  L'objectif était de "permettre aux jeunes d'être témoins et surtout d'être envoyés pour donner un peu de soulagement, de joie à ceux qui étaient sur le front" de la Grande Guerre, explique le Père Xavier Roger. Donner de l'espérance, de la charité, de l'amour, de la foi: voilà ce qui anime aujourd'hui les "mejistes". Et au cœur de leur engagement, l'eucharistie.
 

 

Au MEJ les jeunes sont répartis en quatre tranches d'âge. Les 7-9 ans sont les "Feux nouveaux" ; les 9-12 ans sont les "Jeunes témoins" ; les 12-15 ans sont les "Témoins aujourd'hui" et les 15-18 ans, les "Equipes espérance". Au-delà chacun est appelé à venir encadrer le mouvement. A Saint-Malo ce sont les "Témoins aujourd'hui" et les "Equipes espérance" qui étaient réunis. Parmi eux Clément, pour qui le MEJ lui enseigne le sens de deux maitres-mots, "communication et ouverture" pour apprendre à aller vers les autres.
 

 

"Lève-toi et ose!": quand on a entre 12 et 18 ans, il est précisément difficile d'oser. "Le secret, nous dit le P. Roger, c'est que ces jeunes savent où puiser pour oser et avoir confiance." Et parler de "Laudato Si'" et de "maison commune" avec eux, selon Cécile Antoine, c'est possible. "Il faut croire aux jeunes, ils peuvent faire les choses, ils sont co-créateurs du monde."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don