Accueil
Les médecins traitants premiers interlocuteurs en cas de doute face au Covid 19
Partager

Les médecins traitants premiers interlocuteurs en cas de doute face au Covid 19

Un article rédigé par Christophe LAPOSTOLLE - RCF en Bourgogne,  -  Modifié le 18 mars 2020
Les médecins sont désormais le premier contact en cas de doute des français face au Covid 19. Sont ils prêts? les réponses de l'un de leur représentant, le Dr DEBOST, de l'URPS ML
Dr Emmanuel DEBOST, URPS ML Dr Emmanuel DEBOST, URPS ML

Le Docteur Emmanuel DEBOST est médecin généraliste en Côte d'Or, et membre de l'Union Régionale des Professioinnels de Santé - Médecins Libéraux.
Comme ses confrères, il s'est préparé  au Stade 3. Avec le confinement total des français, ces professionnels de santé sont les premiers interlocuteurs quand leurs patients sont inquiets, ou touchés par la Coronavirus.

RCF: Le chef de l'état a déclaré  "Nous sommes en guerre", et annoncé "un confinement total".
Une décision qui était attendue par les professionnels de santé?
Dr E. DUBOST: C’est la décision qui s’imposait compte tenu de l’extension rapide et non controlée du virus COVID 19.  Il faut rappeler que beaucoup d’incertitude entour ce nouveau virus et que sa dangerosité est encore mal évaluée

RCF: Le Niveau 3. Quelles conséquences pour les médecins généralistes ? 
DrED: En première ligne  compte tenu de la diffusion du virus, les médecins généralistes doivent s’organiser pour répondre aux patients. Soit par ce qu’ils sont malades et évaluer la gravité ou non de la maladie, soit pour donner des informations et des conseils sur la pandémie COVID 19.
 
RCF: Avez vous des réunions avec l'Agence Régionale de Santé ? ou des consignes ?
DrED: Presque quotidiennement L’URPS médecins libéraux  est en relation avec l’ARS pour échanger sur l’évolution de la pandémie et son impact sur la population. Dès la phase 2 et encore plus en phase 3 la médecine générale est en première ligne pour conseiller et examiner les patients, les cas graves étant adressés à l’hôpital.
 
RCF: Comment vous êtes-vous préparé dans les cabinets?
DrED : Les médecins généralistes ont du modifier le fonctionnement de leur cabinet. Les consultations se font si possible de manière programmée et l’accueil se fait dans une salle d’attente adaptée avec plus de journaux ou jouet , un espacement physique entre chaque patient d’au mois un mètre et  demandant au patient malade de venir si possible seul ou
accompagné d’un seul adulte pour les enfants. Le motif de consultation est fait précisé et le port d’un masque est demandé aux personnes présentant un syndrome grippal. 
 
RCF: Les médecins feront-ils des téléconsultations ?
DrED : Dans la mesure du possible les téléconsultations sont mise en place mais avec une limitation forte qui est la nécessité d’examiner certains patients. Attention à penser trop rapidement que la téléconsultation puissent remplacer une consultation en présencielle.
 
RCF : On parle de manque de masque ou de gel Hydroalcoolique. Qu'en est-il exactement dans la région ?
DrED : C’est un problème majeur. Aujourd’hui un grand nombre de médecins n’ont pas ou plus de masques. On a reçu une seul boite de 50 masques, quantité très insuffisante pour nos cabinets médicaux. Je rappel que la règle est un masque par professionnel de santé pendant 4h soit deux à trois par jour plus un masque au patient grippé !! En deux à trois jours le stock de masque chirurgical est épuisé. Enfin une protection parfaitement sécurisée du professionnel de santé passe par l’utilisation d’un masque FFP2 qui ont été réservé à l’hôpital pour les gestes en services de réa. 
 
RCF : J’ai une gastro entérite, un otite, …. Que dois je faire ?
DrED : Je dois appeler mon médecin traitant qui donnera un conseil éventuellement par téléconsultation ou bien proposera une consultation au cabinet sur rendez-vous.  
 
RCF : J’ai un des symptômes du Covid 19. De la température, un rhume, une toux, du mal à respirer, impression d’étouffement...
Que dois je faire ? Qui dois-je appeler ?  Mon médecin ou le 15 ?

DrED : Les difficultés respiratoires sont un signe de gravité de l’infection par le COVID 19. L’appel au médecin traitant, qui connait son patient et ses antécédents, peut être justifié dans un premier temps pour évaluer de façon plus précise la gravité de l’infection COVID 19 du patient et justifier ou non un appel au 15.  
 
RCF : Son téléphone, son ordinateur, les poignées de portes. Comment éviter que ces outils transmettre le virus ? Sans solution hydroalcoolique difficile à trouver ?
DrED : Des geste simples de désinfection à l’alcool à 70° est suffisant. 
 
RCF: L'eau de javel est il la solution?
DrED : Oui l’eau de javel tue le coronavirus. Mais à réserver au nettoyage des surfaces inertes. On n’utilise pas d’eau de javel pour se laver les mains car on risque de développer des lésions cutanée. Eau et savon sont parfait !!!! 
 
RCF : Rappelez nous les consignes ?
DrED : Sauf urgence, on appel son médecin traitant, on  respect et encourage les mesures barrières : lavage de mains, port de masque chirurgical en cas de toux, pas de prise d’anti inflammatoire sans avis médical et distanciation social essentielle pour protéger les plus fragiles!!

RCF: Les derniers conseils ?
DrED : En cas de fièvre paracétamol sauf si allergie, bonne hydratation,  et repos. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don