Accueil
Les médecins traitants, la clef pour une campagne de vaccination réussie ?
Partager

Les médecins traitants, la clef pour une campagne de vaccination réussie ?

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry,  -  Modifié le 17 juillet 2023
3 questions à (Berry) Les médecins traitants, la clef pour une campagne de vaccination réussie ?
Les généralistes jouent pour l'instant un rôle d'incitation. Cependant, ils pourraient devenir un rouage plus important de la campagne dans le futur.
RCF - Hugo Sastre - Un professionnel de santé vacciné dans l'Indre mi-janvier. RCF - Hugo Sastre - Un professionnel de santé vacciné dans l'Indre mi-janvier.

Est-ce que je peux me faire vacciner contre la Covid-19 ? Est-ce risqué ? Est-ce dangereux ? Ou est-ce compatible avec ma pathologie ? Ce sont sans doute les interrogations les plus communes qui vous traversent l'esprit, si vous faites partie de ceux qui peuvent déjà être vaccinés (les personnes de plus de 75 ans, les personnes dans les Ehpad, les personnes handicapées hébergées dans des centres spécialisés et les personnels de santé à risque), ou qui pourront bientôt l'être ! Des questions qui peuvent sans doute freiner les patients pour passer le cap de la piqûre. D'autant plus, qu'un flux massif d'informations contradictoires (et parfois fausses !) circulent sur le sujet via les médias et les réseaux sociaux.

C'est grave docteur ?

C'est là qu'interviennent les médecins traitants qui délivrent les certificats d'éligibilité qui permettent aux patients de se rendre dans les centres de vaccination. Des consultations pré-vaccinales qui permettent d'optimiser le flux dans les centres et de prévenir toute contre-indication, mais surtout d'inciter les patients : "Le médecin généraliste est le mieux placé pour informer et rassurer" confirme Walter Lanotte, président de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) du pays de Bourges. Celui-ci l'a d’ailleurs remarqué dans son cabinet, quand les patients repartent ils sont convaincus : "oui effectivement, on le constate tous !" assure Walter Lanotte. Et le médecin insiste : "Le côté promotion de la vaccination par les médecins traitants est extrêmement important."

Bientôt un visage familier pour vous piquer ?

Les médecins pourraient devenir un rouage encore plus important de la campagne de vaccination en France. Pour l'instant, ils ne peuvent pas réaliser les injections dans leur cabinet. Les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna  ont des logistiques trop complexes et doivent être conservés à des températures très basses.

Mais l'arrivée sur le marché de vaccins plus "classiques" devrait permettre aux médecins de vacciner eux-mêmes leurs patients : "C'est quelque chose qui va radicalement changer la donne" annonce le Dr Lanotte. "Nous pourrons vacciner massivement la population avec des capacités qui pourront être multipliées par 10 ". Exemple : "si chaque médecin vaccine ne serait-ce qu'une dizaine de patients tous les jours, on va voir exploser le nombre de personnes vaccinées et on peut espérer vacciner suffisamment pour voir cette épidémie enrayée au plus tôt."

De ce fait, un vaccin comme le AstraZeneca-Oxford, plus facile à transporter et qui peut se conserver dans un  simple réfrigérateur est très attendu. Il vient d'être autorisé en Europe. Reste maintenant à savoir si les doses promises par les fabricants, arriveront dans les temps à bon port...

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Émission 3 questions à (Berry) © RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
3 questions à (Berry)

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don